Aménagements / Conseils - DYS-POSITIF
Pour vous inscrire ou vous connecter : S'inscrire/Se connecter

Programme Personnalisé de Réussite Éducative PPRE et troubles DYS

Lorsqu’un enfant est atteint de troubles DYS (dyslexie, dyscalculie, dysphasie), de troubles du Spectre Autistique (TSA) et de troubles de l’attention (TDA), il peut bénéficier de dispositifs spécifiques, pour l’accompagner dans son parcours scolaire. Par exemple, il y a le PPS (Projet Personnalisé de Scolarisation), le PAP (Plan d’Accompagnement Personnalisé), le PAI (Projet d’Aide Individualisé),

Tisser un lien de confiance avec l’enseignant et/ou l’école

La relation entre les parents, les enseignants et l’établissement scolaire est un pilier fondamental dans le parcours éducatif de l’enfant. Tisser un lien de confiance mutuelle est essentiel pour créer un environnement propice à l’apprentissage et au développement personnel de l’élève. Voici quelques stratégies pour renforcer cette relation essentielle. Communication Ouverte et Régulière La communication

Conseil n°5 – La place de l’alimentation dans les apprentissages ?

L’alimentation, tout comme le sommeil et l’exercice physique, joue un rôle vital dans la croissance et la santé de votre enfant. Il est essentiel de maintenir un horaire régulier pour les repas, généralement composés de petit-déjeuner, déjeuner, dîner et un goûter. Il est impératif que votre enfant adopte une alimentation variée et équilibrée pour favoriser

Conseil n°3 – Comment organiser ses révisions ?

Votre enfant a du mal à retenir ses leçons, comment l’aider à apprendre ? La clé de la réussite c’est de relire les cours de la journée en rentrant. Nous savons tous qu’il existe différents modes d’apprentissage. Certains sont auditifs, d’autres kinesthésiques ou encore visuel. L’association Dys-Positif  vous propose une carte mentale qui regroupe différentes

Conseil n°2 : La gestion des écrans : cinéma, télévision, ordinateur, téléphone mobile, tablette tactile,…

Troubles du sommeil, retard de langage, difficultés d’apprentissage… Autant de conséquences d’une présence trop importante des écrans au sein des familles. Changeons nos habitudes !Voici quelques conseils de mise en pratique pour encadrer au mieux la consommation d’écrans à la maison et se déconnecter ! Les écrans peuvent être une réelle entrave au développement des plus petits

Conseil n°1 : L’importance du sommeil chez les enfants : un moteur essentiel pour les apprentissages !

Le sommeil joue un rôle fondamental dans le développement global des enfants. Non seulement il favorise leur croissance physique, mais il a également un impact profond sur leur développement cognitif et émotionnel. Le sommeil est important chez les enfants et il favorise les apprentissages. Le cerveau des enfants est une machine incroyablement complexe en constante

Allocation d’Éducation de l’Enfant Handicapé (AEEH) et troubles DYS

Dispensée aux enfants de moins de 20 ans, l’Allocation d’Éducation de l’Enfant Handicapé (AEEH) est une aide financière destinée à compenser les dépenses liées à un accompagnement spécifique non pris en charge par la CPAM. Versée par la CAF aux parents, elle peut être cumulée avec d’autres aides. Description et modalités d’attribution. Une aide financière pour

Les évaluations pour les Dys

Evaluer des enfants Dys. Afin de ne pas pénaliser les élèves qui présentent des troubles des apprentissages ou troubles Dys lors des évaluations, certaines adaptations sont à mettre en place. En effet, l’association dys-positif vous propose une carte mentale pour aider les élèves à besoins particuliers lors des évaluations. 1 N’évaluer que ce qui est

Les gestes de bienveillance pour les Dys

Boris Cyrulnik, dans le tuteur de résilience, explique que l’enthousiasme de l’enseignant est la variable dont l’effet est le plus direct sur la motivation des élèves. Or, un élève motivé s’engage dans la tâche et accède plus facilement à la compréhension et à la réussite. Un enseignant enthousiaste accepte et identifie les difficultés potentielles de

Les stratégies de mémorisation

4 facteurs influencent la mémoire de travail : L’intention d’utilité (Ce que je vais mémoriser me sera-t-il utile plus tard ?). Le sommeil qui doit être suffisant pour faciliter le processus de transfert vers la mémoire à long terme. Le contexte émotionnel (stress, motivation). Les interférences (c’est-à-dire tout ce qui peut se rapprocher de la notion à

Les 4 piliers d’apprentissage

Les sciences cognitives ont identifié quatre facteurs principaux de réussite d’un apprentissage : l’attention, l’engagement actif, le retour d’information, et enfin, la consolidation. Dys-positif vous propose de détailler les étapes qui mènent à cette réussite. Nul doute qu’ainsi informé vous comprendrez mieux le parcours à  privilégier pour aider votre enfant ou vos élèves. 1- L’attention