Pour vous inscrire ou vous connecter : S'inscrire/Se connecter

Hyperactivité et gestion du temps : quelques conseils…

Mauvaise organisation, procrastination… l’hyperactivité de votre enfant l’empêche d’optimiser son temps ! Avec lui, tout est constamment inachevé, jamais dans les temps et toujours à remettre à plus tard. Son déficit attentionnel l’empêche effectivement de penser suffisamment loin pour qu’il soit capable de planifier un projet et de déterminer le temps qui lui nécessaire pour le réaliser. Résultat : dans tout ce qu’il fait, il est toujours en retard !

Comment y remédier ? Voici quelques conseils qui pourront aider votre enfant hyperactif à mieux gérer son temps et à lutter contre la procrastination !

La routine, pour une meilleure planification du temps…

Il n’y a malheureusement pas 36 solutions ! Pour aider un enfant souffrant d’hyperactivité à mieux gérer son temps, vous devrez mettre la main à la pâte. Que faut-il faire ? Établissez vous-même sa routine quotidienne en mettant l’accent sur les priorités et les tâches les plus importantes !

hyperactivité et gestion du tempsSur un tableau spécial que vous accrocherez dans sa chambre, consignez étape par étape ce que votre tout-petit doit faire tout au long de la journée : ce qu’il doit faire avant ou après l’école, avant de dormir, etc. Pour éviter qu’il ne s’attarde sur quelques choses d’autres le matin par exemple, détaillez ce qu’il doit faire dès la levée jusqu’au moment où il doit monter dans la voiture pour aller à l’école à la minute près.

Exemple : « À faire le matin »

1.       6h00mn – Se lever

2.       6h15mn – Faire la toilette

3.       6h30mn – S’habiller

4.       6h45mn – Petit-déjeuner

5.       Etc.

Pour cela, nous recommandons toujours l’utilisation de pictogrammes, sachant qu’une image est beaucoup plus parlante que des mots, principalement pour un enfant hyperactif qui n’aura pas la patience de lire tout ce que vous aurez écrit.

Le chronomètre, pour ne pas procrastiner…

Il remet toujours à plus tard l’achèvement des tâches qu’il a déjà commencées ? Voici ce que vous pouvez faire : chronométrer ! Pour chaque activité, mettez à sa disposition un chronomètre et signifiez-lui de combien de temps il dispose pour la faire et ce, qu’il s’agisse de devoirs, de leçons à apprendre, des tâches diverses au quotidien que de divertissements. Dans la mesure où la notion de discipline est déficiente, il est important que chaque chose soit faite tous les jours à la même heure et avec la même échéance.

Donc là encore, l’utilisation de support visuel peut fortement aider, car permet de rappeler l’enfant à l’ordre. Il est également possible, voire conseiller, d’utiliser un système de récompense pour le motiver. Vous pourrez, par exemple, lui proposer un temps supplémentaire devant la télé ou pour surfer sur Internet s’il finit ses devoirs à l’avance.

Comment faire avec les devoirs ?

Devoir et hyperactivité sont difficiles à concilier en effet ! Et le gérer jusqu’à ce qu’il finisse le premier exercice reste sans doute le plus grand défi à relever, car cela nécessite, pour les parents, un vrai travail sur soi en matière de patience et de sang-froid. Le fait est malheureusement qu’il n’aura de cesse de trouver autre chose à faire jusqu’à ce que, finalement, il tombe de fatigue pour laisser ce fameux devoir de calcul « inachevé » comme d’habitude. Vos efforts et le temps que vous avez passé à l’aider restent souvent vains.

hyperactivitéVoici les étapes que vous pourrez suivre pour mettre fin à cette mauvaise habitude :

  1. Installez-le dans une pièce calme et isolée où rien ne peut attirer son attention ou le distraire ;
  2. Demandez-lui de lire attentivement les consignes du devoir et veillez bien à ce qu’il comprenne ce qu’on attend de lui ;
  3. Mettez à sa disposition tous les outils nécessaires (crayons, stylos, règles, gommes, etc.) à la réalisation de son devoir pour qu’il n’ait pas à vous dire qu’il doit aller chercher telle ou telle affaire ;
  4. Demandez-lui de commencer le devoir ;
  5. Activez le chronomètre en lui signifiant le temps dont il dispose ;
  6. Laissez-le travailler en silence, mais n’oubliez pas de lui signifier, de temps en temps, mais pas toutes les cinq minutes quand même, le temps qu’il lui reste.

Comment faire s’il refuse de faire ses devoirs ?

Les élèves souffrant d’hyperactivité refusent souvent de faire leurs devoirs. Ayant une notion du temps limité, chez l’hyperactif effectivement « maintenant », « tout à l’heure » ou « plus tard » n’a que très peu de sens et bien souvent, ces mots se résument toujours à une seule signification : JAMAIS.

Pourquoi ? Le déficit d’attention dont il souffre fait justement qu’il est incapable de passer à l’acte de son propre chef d’où la tendance à la procrastination. Et c’est également le TDAH qui fait qu’il oublie par la suite qu’il avait remis une tâche à plus tard.

Il arrive également que face à des échecs répétés malgré ses efforts, l’enfant perde sa motivation ainsi que son estime de soi et adopte un comportement d’évitements face à toute activité nécessitant des efforts de concentration ou qui le met en difficulté.

Pour remédier à cela, il est nécessaire :

  • De l’encourager et de le valoriser le plus souvent possible ;
  • De reconnaître ses efforts même si le résultat n’est pas un succès ;
  • De récompenser les progrès effectués indépendamment de l’issue de la tâche ;
  • De proposer des activités pour lesquelles il est doué pour lui prouver qu’il n’est pas « idiot », qu’il est capable de faire bien les choses.

Hyperactivité et organisation : comment l’aider ?

hyperactivité rangementOrganisé ? Il est tout sauf ça diriez-vous ! Votre enfant hyperactif égare souvent ses affaires, oublie souvent de faire ou de remettre ses devoirs, copie mal ses leçons… Et dans son cartable comme sur son bureau, c’est pire ! Il y règne un désordre sans nom, rien n’est jamais à sa place, tout est toujours à rechercher !

Comment vous pouvez l’aider ? Dans un premier temps, apprenez-le à ranger ses affaires dans l’ordre. Pour cela :

  • Fractionnez la séance du « rangement » en plusieurs étapes, en plusieurs petites tâches à faire ;
  • Montrez-lui où chaque chose doit être rangée et exercez-le à toujours les mettre à leur place ;
  • Utilisez des codes couleur ou des rappels visuels pour l’aider à se souvenir de la place où il doit ranger stylo, crayon, cahier, etc.
  • Établissez une routine de rangement pour ses autres affaires : vêtements, chaussures, chaussettes, linges sales, etc.

Partagez cet article sur votre réseau social préféré !