Pour vous inscrire ou vous connecter : S'inscrire/Se connecter

Traitement hyperactivité : faites le plein d’AGE !

traitement hyperactivitéNous avons vu dernièrement qu’à défaut de pouvoir guérir le TDAH, l’adoption d’un régime alimentaire plus adaptée pouvait alléger considérablement ses symptômes. Aujourd’hui, nous porterons notre attention sur l’intérêt des AGE (acides gras essentiels), notamment de la combinaison Oméga-3 et Oméga-6, dans le traitement de ce trouble.

De nombreuses études ont effectivement permis de constater une différence notable entre le profil sanguin d’acides gras des enfants « normaux » et de ceux « hyperactifs. Il apparaît que chez ces derniers, le taux d’AGE est plus faible. Ce qui laisse à penser qu’une carence en ces nutriments pouvait favoriser la manifestation du TDAH et subséquemment, qu’une supplémentation nutritionnelle dans ce sens pouvait améliorer les symptômes de l’hyperactivité.

Voyons cela de plus près…

TDAH et Acides Gras Essentiels : quel est le lien ?

La première étude ayant mis en évidence la relation étroite entre les AGE et le TDAH a été réalisée en 1981 par deux chercheurs britanniques, I. Colquhoun et S. Bunday. Mais depuis, d’autres études ont suivi et les conclusions restent les mêmes. Une carence en AGE provoquait :

  • Une perturbation au niveau de la concentration et de la mémorisation ;
  • Une perturbation au niveau du développement affectif et émotionnel des jeunes enfants hyperactifs.

Malheureusement, cette carence est difficilement corrigeable. D’un côté, parce que notre organisme n’est pas capable de produire des AGE. C’est uniquement par le biais d’une alimentation adaptée qu’on peut faire le plein de ces nutriments et corriger tout déséquilibre. D’un autre côté, face à la rude concurrence qu’opposent les fastfoods, les aliments transformés et surgelés aujourd’hui, il est difficile de donner à l’enfant la nourriture qui est bonne pour lui. D’autant plus si cet enfant est hyperactif ! Et le comble, c’est que les aliments riches en AGE sont justement ceux que ces touts petits aiment le moins !

Traitement hyperactivité : le rôle des AGE sur le système nerveux

symptômes tdahLes Omega 3 et les Oméga 6 font partie des nutriments essentiels à la santé de l’enfant. Souvent recommandés chez la femme enceinte dès les premiers mois de la grossesse en raison de son rôle essentiel dans le développement cérébral, à la naissance, ils remplissent une double fonction sur le système nerveux : structurel et fonctionnel.

Les AGE jouent, dans un premier temps, un rôle vital dans :

  • Le développement et le bon fonctionnement du système cérébral ;
  • Le processus visuel par le biais de la rétine de l’œil ;
  • Le bon fonctionnement du système immunitaire ;
  • La régulation de la pression artérielle ;
  • La production de triglycérides dans le sang.

Leur bienfait se constate aussi bien chez les enfants hyperactifs que chez les enfants ne souffrant pas de trouble déficitaire de l’attention.

Les effets des AGE sur les enfants en général

Chez un enfant qui ne souffre pas de TDAH, une supplémentation nutritionnelle en acide gras favorise a une grande influence sur leurs capacités intellectuelles. Plusieurs études ont effectivement prouvé que l’ingestion des AGE pendant la grossesse et leur administration à des nourrissons permettaient d’augmentaient le QI de 3.5 point environ, ce qui n’est pas du tout négligeable. Une expérience faite sur des enfants défavorisés a, par ailleurs, mis en évidence une nette amélioration de leurs performances cognitives. Une étude similaire réalisée en Australie sur des enfants indigènes s’est soldée par une amélioration des capacités cognitives non verbales au bout de 5 mois environ.

Les effets des AGE sur les enfants hyperactifs

Chez les enfants souffrants d’hyperactivité, les études cliniques ont prouvé qu’une supplémentation nutritionnelle en acides gras essentiels permettait d’améliorer nettement leur capacité à se concentrer, à retenir leur attention et à mémoriser. Cela se traduit généralement par une amélioration notable sur les performances en lecture, en orthographe, mais également une diminution de l’impulsivité.

Cochrane Collaboration a également réalisé plus d’une douzaine d’études prouvant la relation entre les AGE et le TDAH. Pour la plupart des études, il a été établi que les effets positifs des acides aminés n’étaient significatifs que lorsque l’enfant hyperactif recevait à la fois des Oméga-3 et des Oméga-6.

Traitement hyperactivité : où trouver des AGE ?

tdah et omega 3Vous n’aurez aucune difficulté à trouver des aliments riches en acides gras essentiels. Vous en trouverez dans :

  • Les graines de lin ;
  • Les fines herbes : la menthe, le persil, le basilic ;
  • Les légumes verts : les roquettes, les cressons, les épinards ;
  • Les poissons : les truites, les saumons, les sardines, les anchois, les harengs, les maquereaux ;
  • Les huiles : les huiles végétales, les huiles de soja, les huiles de palme, les huiles d’arachide, les huiles de sésame, les huiles de noix, les huiles de canola, les huiles d’olive ;

Pour être franc avec vous, le problème n’est pas d’en trouver, mais bien d’en choisir, car ils ne sont pas forcément délicieux et il comme on vous l’a dit plus haut, les enfants n’en sont pas particulièrement friand. Graine de lin, poisson, huiles végétales… le tout est de trouver la bonne astuce pour les lui faire manger ! Mais nous en parlerons dans un prochain article.

Traitement hyperactivité : les AGE, une prise en charge 100 % naturel !

Un régime alimentaire sain et équilibré, apportant à l’enfant son lot de minéraux, de vitamines et de nutriments suffit largement pour alléger les symptômes d’un trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité. En plus d’être économique, cette alternative offre de nombreux avantages. Le fait est qu’en plus d’améliorer les symptômes du TDAH, ce traitement permet d’améliorer la santé du patient en général. Les études cliniques ont prouvé qu’une supplémentation nutritionnelle en AGE pouvait réduire considérablement les risques de maladie et permettait de réduire les risques :

  • De cancer ;
  • De crise cardiaque ;
  • De maladies des yeux ;
  • De maladie d’Alzheimer.

Chez les personnes malades, enfants ou adultes, un taux élevé d’acides gras essentiels permettaient de soulager les patients souffrants :

  • De diabète ;
  • De maladies inflammatoires :
  • De troubles mentaux comme la dépression, la bipolarité, la schizophrénie et l’anorexie.

tdah symptôme

Les AGE, une meilleure alternative aux médicaments

Le principal avantage d’un régime riche en acide gras essentiel reste l’absence d’effets secondaires, à l’instar des médicaments qui, certes sont efficaces, mais qui peuvent quand même provoquer des effets plus ou moins graves selon les cas. Dans la mesure où justement la médication n’est prescrite que lorsque les autres mesures n’ont apporté aucune réponse probante, il est plus judicieux de tenter le coup avec les AGE pour lesquels les nombreuses études cliniques sont plus que favorables.

D’autant plus que des études récentes ont révélé que la combinaison de l’Oméga-3 et de l’Oméga-6 produisait presque exactement les mêmes effets que le méthylphénidate.

Partagez cet article sur votre réseau social préféré !