Pour vous inscrire ou vous connecter : S'inscrire/Se connecter

TDAH symptômes : les aliments qui les allègent…

Dans un article précédent, nous évoquions la relation entre le fonctionnement cérébral et l’alimentation de l’enfant TDAH. Il y apparaît qu’une carence alimentaire pouvait influencer voire renforcer le dysfonctionnement des neurotransmetteurs et provoquer l’impulsivité, l’hyperactivité et des troubles de l’attention.

Nous avons également évoqué les aliments qui avaient tendance à exacerber les symptômes du trouble déficitaire de l’attention. Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir les aliments qui ont une influence positive sur le trouble de votre enfant.

tdah symptôme

Privilégiez les aliments riches en calcium !

Le calcium est indispensable pour une bonne croissance et pour le renforcement des os de votre enfant. Mais le saviez-vous ? Seuls 99 % des calciums présents dans son organisme seront pour ses os, le 1 % restant est dédié au bon fonctionnement de son cerveau, car joue un rôle essentiel dans la production de neurotransmetteurs.

Pour des os bien solides et en bonne santé, et pour le bon fonctionnement de son cerveau, un enfant a généralement besoin de 0.8 g à 1 g de calcium par jour. En cas de carence prolongée, cela peut provoquer des douleurs au niveau des articulations, mais également des troubles de l’humeur (irritabilité, agressivité, violence…), des troubles du sommeil ainsi que des difficultés à se concentrer.

Pour éviter cela, il est vivement conseillé de favoriser les aliments riches en calcium dans le menu quotidien de votre enfant ! Donc des produits laitiers, mais pas obligatoirement !

Qu’en est-il de la caséine ?

Des études récentes ont démontré les effets de la caséine sur certains enfants TDAH. Si elle n’est effectivement pas bien digérée, elle devient toxique pour l’organisme et provoquerait également des symptômes d’hyperactivité.

Sachez cependant que les produits laitiers ne sont pas les seuls aliments riches en calcium, contrairement à ce que les publicités veulent bien nous faire croire. Il y en a également dans les brocolis, les épinards, les choux, les cressons, les algues, les pois, les amandes, les noix, les arachides, les sojas, etc.

TDAH symptômes : boostez le taux d’acides gras !

symptôme tdahLes acides gras essentiels, en particulier les Omega-3, jouent un rôle important dans la production de la dopamine, hormone justement responsable de l’attention.

La preuve ? Des chercheurs ont mis en évidence la faible quantité de cette hormone chez les enfants souffrants de TDAH. Des études ont, par ailleurs, déjà prouvé que les personnes ayant une carence en Omega-3 rencontraient plus de difficultés d’apprentissage par rapport à ceux dont le taux d’acides gras dans le sang était « normal ».

Vous voulez alléger les symptômes d’hyperactivité chez votre enfant ? Veillez à ce qu’il mange des aliments contenant des acides gras en grande quantité : les sardines, les saumons sauvages, le hareng, le maquereau, etc. Si vous arrivez à lui faire manger deux portions de poissons équivalant à 100 grammes par semaine, ça sera déjà très bien. En revanche, s’il n’aime pas les poissons, vous pouvez vous rabattre sur la viande, les œufs bios, les crevettes et les graines de lin.

Incorporez les glucides complexes, les fibres et les protéines dans son menu !

Notre cerveau puise son énergie, la majorité en tous les cas, dans le sucre. Néanmoins, lorsque celui-ci se trouve en grande quantité dans le sang, il peut bouleverser le bon fonctionnement du système cérébral.

Les glucides et les sucres raffinés sont digérés très rapidement par notre organisme. Lorsqu’on en consomme, en grande ou petite quantité en conséquence, il survient un « pic glycémique » que l’organisme va s’empresser d’éliminer en produisant beaucoup d’insulines. Le taux de glycémie va baisser aussi vite qu’il est monté, provoquant ainsi une fatigue soudaine, des difficultés à se concentrer et parfois même des malaises.

Pour éviter cela, à la place des aliments très sucrés et riches en farine, donnez à l’enfant hyperactif de la nourriture plus saine, riche en glucides complexes, en protéines et en fibres. En plus de procurer une énergie soutenue, ces derniers offrent l’avantage de stabiliser le taux de glycémie dans le sang, ce qui permet de calmer le cerveau et subséquemment, de soulager voire de supprimer certains symptômes du TDAH.

Une étude réalisée à l’Université de Tufts a prouvé que les enfants ayant consommé des flocons d’avoine et des céréales riches en glucides complexes avaient des meilleurs résultats aux tests de mémoire que ceux ayant mangés des céréales sucrées. Sont également conseillés le beurre, le jambon et le fromage au lieu des chocolats ou des tartines à la confiture.

TDAH symptômes : le fer à ne surtout pas négliger !

Ce n’est un secret pour personne, le fer est souvent prescrit aux enfants hyperactifs tout simplement parce qu’inexplicablement, le taux de métal dans leur sang est toujours plus bas que la normale. Or, jouant un rôle important dans la régulation de la dopamine, les recherches ont révélé qu’un taux de fer de faible quantité dans le sang diminuait la capacité mentale, dont la concentration, l’attention et la mémorisation.

Une carence en fer ne peut donc que détériorer les symptômes du TDAH chez les enfants hyperactifs voilà pourquoi, il est plus qu’important d’y remédier ! Des nombreuses études ont démontré une nette amélioration du comportement et de la capacité à se concentrer chez les hyperactifs où le taux de fer a été régularisé.

Comment doit-on prendre le fer ?

tdah symptômesBien entendu, il sera plus pratique de prendre le fer sous la forme de médicaments. Les risques de carence sont ainsi minimes, car vous êtes sûr de donner à votre enfant la dose nécessaire pour une journée. Cependant, dans la mesure où les médications provoquent toujours des effets indésirables, dont la constipation, même également les problèmes de digestion, les médecins préconisent la prise de fer par le biais d’une alimentation saine et équilibrée. À noter qu’un enfant a besoin de 10 mg de fer par jour !

Voici quelques exemples d’aliments riches en fer :

  • Les fruits de mer : les huitres, les palourdes, etc.
  • La viande : l’agneau, le porc, le pâté de foie, la langue de bœuf, le canard, l’oie, le lapin, le jambon, le poulet, etc.
  • Les légumes : les épinards, les haricots de soja, le tofu, les haricots blancs, la tomate, les pommes de terre, les brocolis, les cressons, les radis, les lentilles, les pois chiches, les poireaux, les asperges, etc.
  • Les fruits : le cassis, les avocats, les mûres, les figues fraîches, les framboises, les myrtilles, les abricots, les fraises, le kaki, les cerises, le kiwi, les mandarines, les pêches, les raisons, les bananes, les ananas, les prunes, les pommes, les poires, les mêlons, les amandes, les noisettes, etc.

Découvrez dans cet article les aliments qui peuvent renforcer les symptômes du TDAH : « Symptômes TDAH : les facteurs à risque… »

Partagez cet article sur votre réseau social préféré !