Pour vous inscrire ou vous connecter : S'inscrire/Se connecter

Test TDAH : mon enfant connaît-il des troubles de l’apprentissage ?

test tdahLes résultats scolaires de votre enfant sont catastrophiques ? Faites un test TDAH et découvrez s’il souffre d’un trouble de l’apprentissage.

Test TDAH : un simple retard ou un trouble de l’apprentissage ?

L’échec scolaire, malgré une intelligence à priori normale, est le premier signe annonciateur d’un TDAH. Toutefois, tout problème scolaire n’est pas forcément lié à un trouble déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité.

Comment définir un retard dans l’apprentissage ?

Il arrive, souvent d’ailleurs, qu’un enfant ait plus de mal à apprendre par rapport à ses camarades. Pour des raisons quelconques, connues ou inconnues, il est plus faible et son niveau semble un peu plus bas comparé à d’autres enfants du même âge. Cela engendre des retards d’apprentissage occasionnels, mais qui, généralement, se règlent presque instantanément par une prise en charge immédiate : des cours de rattrapage, des cours particuliers, etc.

On parle dans ces cas-là de décalage chronologique des acquisitions entraînant une maîtrise tardive du langage oral, du langage écrit ou en calcul.

Quand peut-on parler de trouble d’apprentissage ?

On parle de TDAH lorsque les troubles de l’apprentissage se manifestent dès les premières années de l’enfant, c’est-à-dire à la préscolaire et à la maternelle et qu’ils persistent et durent malgré les efforts fournis par les parents et les enseignants pour combler les lacunes.  Les troubles d’apprentissage, lorsqu’ils ne sont pas pris en charge, empirent souvent en CP, engendrent des lacunes à la première année et deviennent handicapants en primaire.

À la différence des retards, ils ne sont pas la conséquence d’une déficience intellectuelle ou d’un traumatisme particulier, bien au contraire, les enfants souffrants de trouble de l’apprentissage du à un déficit de l’attention ont souvent tendance décevoir leurs enseignants qui, étant donné leur intelligence, s’attendent à un meilleur résultat sur le plan éducatif.

Telle est la première particularité des enfants souffrant d’un trouble d’apprentissage : au vu de leur compétence, ils ne fournissent pas les résultats escomptés et que l’on attend d’eux.

Les troubles de l’apprentissage, pourquoi ?

le tdahLes troubles de l’apprentissage, chez les enfants hyperactifs, sont dus à trois facteurs principaux :

  • Un déficit de l’attention
  • Un déficit de la mémoire
  • Un déficit au niveau de la réactivité

Le déficit de l’attention

Le déficit de l’attention est la principale cause de troubles d’apprentissage chez l’enfant hyperactif. Effectivement, son incapacité à se concentrer suffisamment longtemps sur une chose ou un sujet ne lui permet pas de l’apprendre, et encore moins de l’assimiler. Dans la majorité des cas, il passe à côté d’un grand nombre d’acquis scolaires de base, qui devraient généralement lui permettre d’intégrer d’autres nouvelles connaissances.

Un déficit de l’attention chez l’enfant hyperactif se manifeste généralement par une défaillance au niveau de :

L’attention sélective : l’enfant n’est pas capable d’orienter son attention sur une information pertinente comme le tableau en classe. Il se laisse tout le temps distraire par un stimulus extérieur et non pertinent.

L’attention soutenue : l’enfant n’est pas capable de reporter et de fixer son attention sur une seule chose, une même tâche comme la lecture, la copie ou les devoirs pendant une longue période.

L’attention divisée : l’enfant n’est pas capable de faire deux choses à la fois, comme écouter l’enseignante tout en écrivant (dictée).

Si votre enfant ne peut pas rester en place, s’il passe du coq à l’âne et ne peut pas terminer une chose jusqu’à son terme, ses devoirs par exemple, il peut souffrir de troubles de l’apprentissage dû à un TDA/H. D’autant plus si en CP, il présente encore une déficience au niveau de la lecture, de l’écriture et des calculs.

Le déficit de mémorisation

La déficience au niveau de l’attention est directement liée à des difficultés de mémorisation, car en l’absence de concentration, l’enfant est également incapable de mémoriser une information en vue d’une utilisation future. Ce qui entraîne des difficultés non seulement dans l’apprentissage, mais également dans la mémorisation des leçons et des consignes.

Si votre enfant a une mémoire sélective, se souvient très bien de ce qui l’intéresse et ne se souvient que partiellement ou n’ayant aucun souvenir de ce qui ne l’intéresse pas, cela va obligatoirement impacter sur ses résultats scolaires. Mais souffre-t-il d’un trouble de l’apprentissage pour autant ? Pas forcément, mais il y a des risques. En particulier si les problèmes rencontrés ne sont pas uniquement d’ordre scolaire, mais également sociaux.

Les enfants victimes du TDAH ont effectivement du mal à comprendre la notion de règles et de disciplines. En classe, ils passent facilement pour des enfants rebelles, perturbateurs et mal élevés.

tdah testLe déficit au niveau de la réactivité et de l’exécution des tâches

Lorsqu’un enfant souffre de trouble déficit de l’attention sans hyperactivité, il peut également montrer une défaillance au niveau de la vitesse de traitement des informations, mais également des circonstances. Également appelé « Syndrome dyséxecutif », il s’agit d’un trouble qui se manifeste par un déficit au niveau de la planification et de l’organisation de tâches.

Les problèmes qu’il rencontre au niveau de l’apprentissage peuvent donc être dus à cette incapacité à comprendre un problème, à évaluer son importance, à mettre en place un plan, à trouver une solution et finalement, à l’exécuter. Dans la vie quotidienne, aussi bien en classe comme à la maison, il est souvent considéré comme un enfant lunatique, qui a du mal à s’organiser et à bien gérer son temps.

Test TDAH : comment identifier un trouble de l’apprentissage chez l’enfant ?

Pour identifier un trouble de l’apprentissage chez votre enfant, décelez chez lui les symptômes suivants :

« Ses résultats scolaires ne reflètent pas ses réelles compétences intellectuelles »

Malgré une intelligence jugée « normale », voire « supérieure » :

  • Il enchaîne les mauvaises notes ;
  • Il est souvent obligé de redoubler de classes ;
  • Il semble inexplicablement faible en écriture, en lecture et en mathématiques alors qu’à l’oral, il semble ne rencontrer aucun problème.

« Il évite toute activité nécessitant un grand effort mental ? »

Bien qu’il soit infatigable et déborde d’énergies, il se montre réticent et a en aversion toute activité pouvant l’amener à réfléchir :

  • Il refuse de faire ses devoirs ;
  • Il refuse d’apprendre ses leçons ;
  • Il refuse toute coopération en classe comme à la maison lorsqu’il est question de ces « activités ».

« Il ne finit jamais ses devoirs »

Souvent sur la brèche, aussi bien à la maison qu’en classe, l’enfant hyperactif est incapable de terminer ce qu’il a commencé. Dans la plupart des cas,

  • Il multiplie les devoirs inachevés ;
  • Il ne comprend pas les consignes données ;
  • Ses leçons sont souvent à moitié copiées.

Partagez cet article sur votre réseau social préféré !

3 Comments

  1. Liloutte

    Bonjour,

    Après avoir vu récemment une émission sur le TDAH, je me pose des questions sur mon fils… Il n’a que 5 ans, mais certains comportements me posent question…

    Parents, enseignants, tout le monde dit de lui qu’il est « sur sa planète », « dans la lune » : c’est un petit garçon plutôt calme, rêveur, qui semble souvent être ailleurs quand on lui parle, qui se déconcentre très facilement, passe d’une chose à l’autre, et souvent, ne termine pas ses travaux à l’école.
    Tracer un trait, faire un rond, devient vite compliqué pour lui : 2-3 ça va, mais au-delà, les traits ne sont plus droits, et les ronds ne sont plus ronds… Les coloriages débordent … Alors qu’il sait faire tout cela…
    Il connait aussi les lettres de l’alphabet par exemple, mais demande souvent l’écriture des mêmes mots, qu’il a pourtant déjà écrits 100 fois, et dont il arrive à retrouver les lettres lorsqu’on articule le mot pour en détacher les sons.

    Sa réponse préférée est « je sais pas ! » et il l’utilise un peu trop à mon goût, parce que je sais qu’il sait… Qu’as-tu fais à l’école aujourd’hui ? Mangé à la cantine ? Comment s’écrit « papa » ? Combien as-tu de doigts ? Quelle est la 1ère lettre de l’alphabet ? Où as-tu posé ton cartable (5 min après être rentrés de l’école…) ?

    Il lui arrive aussi fréquemment de tomber, tout seul, de sa hauteur, juste en marchant, simplement parce qu’il ne regarde pas où il met les pieds…

    Il dit aussi qu’il n’aime pas l’école, parce que les journées sont trop longues, qu’il y a trop de travail, trop de bruit, et que tout va trop vite pour lui… Ce sont ses mots, et ça m’inquiète pour l’année prochaine (en CP)

    J’étais moi aussi une petite fille solitaire, dans la lune, ça ne m’inquiétait donc pas jusqu’à présent, mais je préfère prendre les devants, au cas où…

    Qu’en pensez-vous ? Devrions nous consulter ? Et si oui, qui consulter ?

    Merci beaucoup.

  2. Walquan

    Concernant le TDAH qui consulter pour un dépistage. Connait on les causes et les solutions de « guérison »? Merci beaucoup de votre réponse. Je m’inquiète pour ma fille qui est en premier année de collège et en échec total. De plus tous les symptômes coïncident.

  3. zeina ouba

    Ma fille agee de 13ans elle est nee en fevrier en classe de eb8 elle fait un effort s la maison avec ded exercices supplementaires a la maison .elle repete 2 fois ses examens c ad avant son examen . Mais a lecole ses resultats sont echoues .je peux trouver une solution

Comments are closed.