Pour vous inscrire ou vous connecter : S'inscrire/Se connecter

Comprendre l’attention

On reproche souvent aux élèves dys leur manque d’attention. Mais de quoi parle t-on au juste lorsqu’il s’agit d’attention. Dys-positif vous présente les deux systèmes qui gèrent le fonctionnement de l’attention. Toujours dans l’idée que mieux comprendre c’est mieux aider.

Les ressources attentionnelles dépendent de la gestion des fonctions exécutives. C’est le système stratégique qui va permettre de définir un objectif, de planifier et d’inhiber les interférences. Il permet le raisonnement logique et analytique mais demande des efforts. Il est fortement lié à la motivation.

Le système automatique fonctionne par réactions intuitives. Il permet d’enchainer des actions rapides, volontaires mais demande moins d’effort que le système stratégique.

Deux types d’attention :

  • L’attention automatique ou exogène qui va être déclenchée par un événement externe ou interne (Je focalise mon attention sur l’avion qui passe parce qu’il fait du bruit ou sur mon ventre car je ressens une douleur ou la faim).
  • L’attention consciente ou endogène, déclenchée par un contrôle volontaire. Elle est essentielle aux apprentissages scolaires : L’enseignant demande de réaliser cet exercice ou d’écouter la consigne, je décide de focaliser mon attention sur ce qu’il me demande.

Les ressources attentionnelles sont limitées et associées aux capacités de mémoire de travail. Un élève souffrant d’un trouble affectant sa mémoire de travail aura donc plus de mal à focaliser son attention sur le terme.

Partagez cet article sur votre réseau social préféré !