Pour vous inscrire ou vous connecter : S'inscrire/Se connecter

Ritaline: les effets secondaires

médicament pour tdahComme tous les médicaments, la Ritaline peut également provoquer des effets secondaires. Néanmoins, il n’y a pas de liste exhaustive, car cette réponse indésirable de l’organisme aux substances contenues dans un médicament n’est pas le même chez tous les patients. Chez les uns, ils seront légers alors chez les autres, ils seront beaucoup plus graves.

En règle générale, les effets indésirables de la Ritaline disparaissent au bout d’une ou de deux semaines. Si ces derniers persistent, il est possible de les alléger par des petites astuces au quotidien, généralement donné par le pharmacien. En revanche, s’ils sont assez graves, mieux vaut s’en référer sans attendre au médecin traitant.

Comme promis donc, voici la liste non exhaustive des effets secondaires de la Ritaline, des moins fréquents au plus fréquents, des moins graves au plus graves.

Ritaline effets secondaires : « Parlez-en à votre médecin… »

Les effets indésirables suivants ne sont pas très graves s’ils ne surviennent qu’une ou deux fois. Dans quel cas, à leur apparition, vous devez tout simplement en parler à votre médecin ! Selon les cas, il vous conseillera sur la bonne conduite à tenir, révisera la dose du traitement ou proposera un soin médical.

Les effets indésirables les plus fréquents (>1 patient sur 10)

  • Les troubles du sommeil
  • Les céphalées
  • La nervosité

Les effets indésirables les moins fréquents (< 1 patient sur 10)

  • La fièvre
  • Le vertige
  • La somnolence
  • La bouche sèche
  • La perte d’appétit
  • La perte de cheveux
  • Les éruptions cutanées
  • L’accélération du battement cardiaque
  • L’augmentation de la pression artérielle
  • L’apparition de douleurs au niveau des articulations
  • Les troubles du comportement (agressivité, anxiété, dépression…)
  • L’apparition de douleurs abdominales et de troubles digestifs (nausées, diarrhées, vomissements…)

Les effets indésirables les peu fréquents (<1 patient sur 100)

  • La constipation
  • Les tremblements inexpliqués
  • La présence de sang dans les urines
  • Les troubles visuels (vision double ou vision floue)
  • Les troubles de l’humeur (colère, irritabilité, hypersensibilité)
  • Les troubles respiratoires (essoufflement et/ou douleurs thoraciques)

Les effets indésirables rares (<1 patient sur 1000)

  • La dilatation des pupilles
  • Les troubles de la libido
  • Les troubles de l’orientation
  • Les éruptions cutanées (peau rouge et surélevée)
  • La gynécomastie (gonflement des seins chez les hommes)

Les effets indésirables les plus rares (<1 patient sur 10 000)

  • Les crampes musculaires
  • Le syndrome de Raynaud
  • L’inflammation ou l’obstruction des artères cérébrales
  • L’insuffisance hépatique due au dysfonctionnement du foie
  • Les troubles émotionnels (pensées suicidaires, obsessions, etc.)
  • La tachycardie ou la crise cardiaque.

Ritaline effets secondaires : « Consultez votre médecin sans attendre ! »

médication tdahLes effets indésirables suivants sont rares mais sont particulièrement graves et nécessitent, dès leur apparition, un arrêt du traitement et une consultation d’un médecin pour une prise en charge immédiate.

Les effets indésirables les plus fréquents (<1 patient sur 10)

  • La modification du rythme cardiaque (dont la palpitation)

Les effets indésirables les peu fréquents (<1 patient sur 100)

  • Le changement de la personnalité
  • Les pensées suicidaires persistantes
  • L’apparition d’une douleur suspecte dans la poitrine
  • L’apparition d’hallucinations visuelles et/ou auditives
  • L’apparition de Tics dont le syndrome de Gilles de la Tourette
  • La présence d’un souffle au cœur, uniquement observée à l’auscultation
  • Les réactions allergiques violentes sur le visage, la langue ou la peau

Les effets indésirables rares (< 1 patient sur 1000)

  • L’hyperexcitabilité
  • L’hyperagitation
  • L’apparition de manie

Les effets indésirables les plus rares (<1 patient sur 10 000)

  • La forte fièvre
  • Les convulsions
  • La crise cardiaque
  • Les crises d’épilepsie
  • La modification de la couleur de la peau
  • La diminution des capacités de mouvement (paralysie partielle)
  • Les troubles de l’élocution et les maux de tête soudains, souvent reliés à des risques d’AVC
  • Les signes du syndrome malin des neuroleptiques (confusion, fièvre, raideur des muscles, etc.)
  • La diminution du débit du sang arrivant au cerveau provoquant des spasmes musculaires incontrôlables au niveau des yeux, du cou et autre partie du corps.

Ritaline effets secondaires : l’impact sur la croissance de l’enfant !

On entend souvent dire que la Ritaline pouvait provoquer un retard de croissance chez ces jeunes patients. Il s’agit néanmoins d’un effet secondaire très peu fréquent, car elle ne concernerait qu’un patient sur 10 et ne serait, par ailleurs, pas relié directement au médicament.

Le retard de croissance est en réalité un effet indésirable secondaire. Il se traduit par une perte de poids et un ralentissement au niveau de l’augmentation de la taille qui serait le fruit de la perte d’appétit causée par la Ritaline. En conséquence, en améliorant l’appétit de l’enfant, il est tout à fait possible d’éviter ce « retard de croissance ».

Dans cette optique justement, le médecin procèdera à une surveillance constante de la taille et du poids de l’enfant afin de s’assurer qu’il n’y a aucun retard au niveau de la croissance. Dans le cas contraire, si les mesures prises pour remédier à la perte d’appétit n’ont pas fonctionné, un arrêt temporaire du traitement peut être envisagé.

Les effets secondaires en cas de surdosage de Ritaline

Il ne faut pas confondre effets indésirables, soit une réponse immédiate du corps au contact d’un médicament et symptômes de surdose, soit une réponse immédiate du corps face à un taux trop élevé d’une substance dans l’organisme. On parle de surdosage et non d’effets secondaires de la Ritaline à l’apparition des symptômes d’hyperstimulation du système nerveux cérébral, qui se manifestent souvent par :

  • Un important tremblement ;
  • Des nausées et des vomissements ;
  • Une extrême agitation ;
  • Des convulsions ;
  • Des hallucinations visuelles et auditives ;
  • Des confusions, des délires et une euphorie ;
  • Une augmentation importante du rythme cardiaque (palpitation et/ou tachycardie) ;
  • Troubles psychiatriques (pensées suicidaires, automutilation, etc.) ;
  • Etc.

Ritaline effets secondaires : que faut-il faire en cas de surdosage ?

tdah traitementEn cas de surdosage de Ritaline, il faut commencer par :

  • Faire vomir le patient pour débarrasser son estomac du médicament incriminé ;
  • Empêcher le patient de se mutiler, de se blesser ou de blesser quelqu’un d’autre que lui ;
  • D’appeler les secours pour prévenir les autres symptômes de surdose qui ne se manifesteront que trois ou quatre heures après la prise du traitement.
  • De mettre en place des techniques efficaces pour prévenir et mieux faire face aux symptômes suivants qui  le pronostic vital.

Partagez cet article sur votre réseau social préféré !