Pour vous inscrire ou vous connectez : S'inscrire/Se connecter

Dys-positif essaie le : ReaderPen de MYSOFT

La Société Mysoft nous a permis d’essayer un de leur C.Pen : Le ReaderPen

Après essai auprès d’adultes et d’élèves souffrant de troubles du langage et donc ayant des difficultés à lire de façon fluide et compréhensible, nous avons pu en proposer une description objective.

Commençons par la prise en main : Le stylo est léger et maniable et les commandes plutôt instinctives. Il est livré avec des écouteurs, cela permet de ne pas déranger la classe. Lors d’une première utilisation, il faudra paramétrer la langue (français, anglais ou espagnol pour le ReaderPen) puis déterminer si vous êtes droitier ou gaucher.

Vous aurez ensuite à choisir la fonction que vous souhaitez utiliser : 

– Lecteur de texte
– Dictionnaire
– Numérisation et enregistrement des fichiers
– Enregistreur vocal

La fonction recherchée pour nos élèves était, dans un premier temps, la lecture par scan. D’une manière générale, le ReaderPen répond bien à cette fonction. Il est maniable et une fois le geste automatisé, l’élève acquiert une vitesse de déchiffrage tout à fait correcte. Il suffit de poser le stylo sur le premier mot de la ligne et de le faire glisser jusqu’à la fin de la ligne (les mots sont alors éclairés) et le texte est alors restitué par la voix de synthèse. Dans les paramètres de lecture, vous pourrez régler la vitesse et le volume ou choisir la lecture mot à mot.

Nous vous proposons une vidéo de démonstration des fonctions lecteur de texte et enregistreur.

L’application « Numérise vers fichier » permet, si elle est paramétrée pour cela, de scanner autant de lignes qu’on le souhaite puis de les faire relire.

Concrètement il faut :

  • créer un fichier ou reprendre la lecture d’un fichier
  • aller dans le menu de l’application, dans les paramètres de lecture
  • choisir Non pour Lecture

On pourra ainsi saisir tout le texte. Quand on voudra l’écouter il faudra positionner le curseur à l’endroit désiré et, dans le menu, activer la commande Relire.

Par ailleurs, l’application « Numériser vers fichier » permet de sauvegarder les textes pour une relecture différée ou bien pour un transfert sur un ordinateur.

Un élément nous parait toutefois comme étant à améliorer :

  • D’une part, le scan ne reconnait pas toutes les polices, notamment les polices manuscrites. Nous avons testé le stylo sur des polices comme Arial, Century ou Times New Roman et celles-ci sont reconnues. Cependant, si la taille de la police est trop petite, le scan peut parfois restituer le mélange du contenu de deux lignes scannées ensemble. La synthèse vocale est alors incompréhensible.

Revenons maintenant sur deux autres fonctions intéressantes pour des élèves dys :

  • L’enregistreur vocal est facile d’utilisation et peut permettre une évaluation à l’oral souvent recommandée dans les préconisations des projets de suivi de scolarisation. Cette fonction peut également permettre la prise de note vocale pour les plus âgés.
  • Le paramétrage en langue étrangère a permis aux élèves qui l’ont testé de pouvoir apprendre le vocabulaire de leurs leçons par voie auditive et a permis une meilleure prononciation lors du retour en classe. Il s’avère que cette fonction a été la plus demandée et la plus appréciée par les collégiens testeurs.

En conclusion, le ReaderPen peut être très utiles aux élèves pour prendre rapidement et aisément connaissance des consignes ou questions posées à l’écrit. L’usage se révèle un peu plus fastidieux et moins ergonomique en ce qui concerne la lecture de textes longs. Nos élèves ont beaucoup apprécié la lecture mot par mot en anglais et nous avons pu constater une réelle plus-value sur leur prononciation. Enfin, la fonction enregistreur vocal s’avère propice au respect des préconisations en matière d’évaluation des enfants dys.

Vous avez la possibilité de commander ce stylo sur Amazon :

Partagez cet article sur votre réseau social préféré !