La méthode ABA pour les enfants autistes – DYS-POSITIF
Accès à votre espace personnalisé

La méthode ABA pour les enfants autistes

Mise au point par Ivor Lovaas, psychologue norvégien, la méthode ABA (Applied Behaviour Analysis ou analyse comportementale appliquée) est une nouvelle approche pour les enfants présentant un trouble du spectre de l’autisme. Si elle doit s’adapter au caractère spécifique de chaque cas, elle implique la participation active de ses parents, voire de sa fratrie, pour apporter des améliorations au niveau de son autonomie et de sa communication.

La méthode ABA (Applied Behaviour Analysis ou analyse comportementale appliquée)

Quels sont les objectifs de la méthode ABA ?

Les enfants atteints du trouble du spectre de l’autisme (TSA) peinent à apprendre certaines compétences que leurs pairs acquièrent naturellement — notamment au niveau de la communication et des relations sociales. En fonction des cas, la méthode ABA peut être amenée à concentrer son action sur le langage, l’intégration sociale, l’attention, les jeux & activités, les capacités motrices, l’autonomie, etc.

D’une manière générale, la méthode ABA vise à :

  • Agir sur les comportements existants en renforçant les comportements adaptés (et en les valorisant auprès de l’enfant) et en réduisant ceux qui sont inappropriés (par l’absence de récompense) ;
  • Engager le développement de nouveaux comportements en appliquant différentes procédures (l’indication, l’incitation, la procédure en chaîne, l’estompage et le façonnage).

Comment fonctionne la méthode ABA ?

Les enfants autistes ont besoin d’un cadre particulièrement structuré. Pour cela, la méthode ABA s’appuie sur deux types d’enseignements :

  • L’enseignement « structuré » : assis au bureau, l’enfant autiste suit un apprentissage, décomposé en séances, répétées jusqu’à ce qu’elles soient effectuées sans guidance parentale ou aide particulière. Chaque essai se traduit comme suit : une demande ou une directive est donnée à l’enfant, afin qu’il réalise une action ; son comportement ou sa réponse engendre une conséquence ou une réaction de l’intervenant. Si la réponse est positive, cela engendre quelque chose de plaisant (« bravo », jouet) ; dans le cas contraire, la réponse est ignorée et corrigée.
  • L’enseignement « incidental » : applicable à chaque instant, il permet de guider l’enfant lors des activités, jeux et loisirs, lors des moments d’apprentissage de l’autonomie personnelle et lors de moments d’intégration sociale. Concrètement, chaque enseignement se fait par des petites étapes et s’analyse en petites unités mesurables : par exemple, pour se brosser les dents, il faut d’abord prendre la brosse, puis la mouiller, puis prendre la pâte dentifrice, etc.

Qui utilise cette technique pour l’enfant autiste ?

La méthode ABA s’avère particulièrement efficace pour les enfants autistes si elle est pratiquée de manière intensive — à raison de plusieurs heures par semaine, sur plusieurs années. Dès lors, elle implique différentes personnes :

  • Les professionnels spécialisés comme les éducateurs ou les psychologues, pour la mise en place des différentes actions et étapes ;
  • Les parents, pour leur suivi au quotidien.

À noter que les professionnels doivent être certifiés ou avoir été supervisés par un BCBA (Certification internationale d’Analyste du Comportement). Les parents peuvent, quant à eux, suivre une formation spécifique pour l’application de la méthode ABA à domicile et/ou suivre des séances de guidance parentale.

Partagez cet article sur votre réseau social préféré !