Pour vous inscrire ou vous connecter : S'inscrire/Se connecter

Mila, le jeu musical anti-dyslexie, bientôt considéré comme un dispositif médical ?

Une étude menée par la neuropsychologie Elena Flaugnacco, en 2015, a mis en lumière les bienfaits de la musique sur la dyslexie. Aujourd’hui, le jeu musical Mila se positionne comme un outil ludique de rééducation pour les enfants DYS. Mais la start-up parisienne veut aller plus loin : soutenue par les professionnels de santé et l’État, elle se lance actuellement dans un essai clinique de phase 3 pour que le jeu soit reconnu comme un dispositif médical et puisse être remboursé par la Sécurité sociale…

Le jeu musical Mila à destination des enfants DYS de 7 à 11 ans
https://www.mila-learn.com/

Un jeu musical orienté pour le soin d’un trouble spécifique

Mila est un jeu vidéo dédié aux personnes atteintes d’un Trouble Spécifique des Apprentissages avec déficit de la Lecture (TSAL). Ce dernier se manifeste par des difficultés de lecture et d’orthographe. Or, plusieurs études ont mis en évidence les bienfaits de l’entraînement des capacités de rythme sur les capacités de lecture et de langage.

Destiné aux enfants de 7 à 11 ans souffrant de dyslexie, de dysphasie ou de dyspraxie, le jeu MILA s’appuie sur :

  • Une application sur tablette, présentant des activités musicales,
  • Des serveurs sécurisés, enregistrant les données de l’enfant, afin d’adapter la difficulté du jeu en fonction de ses progrès.

Une application soutenue par des professionnels de la santé

Pour Michel Habib, neurologue au CHU La Timone à Marseille, « Mila est un outil remarquable pour les enfants souffrant de troubles d’apprentissage. C’est sans hésiter que nous avons décidé d’engager une collaboration sur ce projet, en y apportant notre soutien théorique et scientifique ».[1]

Le jeu propose des jeux mêlant concentration, motricité, mémoire et rythme. Il entraîne les enfants dans une histoire, agrémentée au fil de ses chapitres de nouveaux personnages. Le tout parsemé de musiques entraînantes, spécifiquement conçues pour leur plaire. À l’image du Livre de la Jungle, mais aussi de morceaux de Big Flo et Oli ou des Kids United.

Mila, bientôt remboursé par la Sécurité sociale ?

« Après avoir bénéficié de milliers de retours d’utilisateurs pendant les périodes de confinement, nous l’évaluerons, en 2021, au sein d’un essai clinique », précisait alors David Cohen, chef du service psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent de l’hôpital Pitié-Salpêtrière1.

Aujourd’hui, il entre en phase 3 d’essais cliniques, « le but est de créer un outil non stigmatisant pour l’enfant, validé cliniquement, prescriptible par les professionnels de santé et remboursé par la sécurité sociale », explique François Vonthron, créateur de la solution thérapeutique Mila[2]. À noter qu’en attendant, la start-up parisienne a noué un partenariat avec la MAE…

Lauréate de l’appel à manifestation d’intérêt « santé numérique » du gouvernement, elle est désormais considérée comme projet prioritaire – qui va lui « permettre de bénéficier de financements de l’État, de gagner du temps sur notre développement et d’être identifié par des acteurs clés pour accélérer la validation de notre outil comme dispositif médical ». 2

Affaire à suivre (de près)…


[1] Citation : https://www.mila-learn.com/
[2] Citation : https://www.maddyness.com/2022/02/12/mila-jeu-musical-aide-enfants-dys/

Partagez cet article sur votre réseau social préféré !