Pour vous inscrire ou vous connecter : S'inscrire/Se connecter

Des exercices de sophrologie pour calmer un enfant hyperactif

Canaliser d’énergie d’un enfant hyperactif n’est pas chose aisée. Pourtant, il existe des exercices de sophrologie tout indiqués pour les aider à se détendre et à progressivement s’apaiser. Que ce soit avant d’aller à l’école, au moment de se coucher ou juste avant de faire les devoirs, ils s’articulent de façon ludique, pour maîtriser leur respiration, diminuer leur agressivité ou encore, favoriser leur concentration.

Découvrez 6 exercices de sophrologie pour calmer, diminuer l’agressivité et favoriser la concentration d’un enfant hyperactif

Retrouver son calme et une respiration apaisée

L’exercice du polichinelle

Debout, l’enfant hyperactif doit sauter sur place comme s’il était sur un trampoline. Comme, à chaque saut, il doit imaginer qu’il fait tomber l’énervement, il va s’arrêter et fermer les yeux pour mieux ressentir ce qui se passe dans son corps – et notamment, les battements de cœur qui ralentissent. En répétant l’exercice 2 à 3 fois, le surplus d’excitation s’éliminera progressivement.

Le petit mouchoir

L’enfant doit saisir les deux coins supérieurs d’un mouchoir en papier et l’approcher de son visage pour matérialiser les effets de son souffle : calme, le mouchoir se soulève doucement et s’éloigne de lui ; en retenant sa respiration, il retombe et revient sur son visage. En observant son va-et-vient, l’enfant pourra prendre pleinement conscience de sa respiration, voir qu’il peut en modifier le rythme et l’intensité à loisir.

Chasser les pensées négatives et l’agressivité

Le tableau à laver

Debout, l’enfant prend une grande inspiration et tend les bras à l’horizontale devant lui. Il imagine tenir une éponge dans chaque main et un tableau établissant la liste de tout ce qui l’empêche de se concentrer. Dès lors, il n’a plus qu’à secouer les mains pour effacer ces sources de distraction. Une fois le tableau lavé, les bras redescendent le long du corps et la respiration se fait plus lente.

Le sac à colère

Pour libérer l’enfant hyperactif de son agressivité et de ses tensions, il peut imaginer les placer dans un sac. Pour cela, il prend une inspiration, ferme le poing, lève le bras et, en soufflant très fort, frappe le sac pour le détruire. Après avoir répété ces gestes 3 fois pour chaque bras, il peut finir en le piétinant allégrement et se débarrasser ainsi complètement de sa colère.

Focaliser son attention sur soi et sur un seul point

Le pouce levé

Debout, l’enfant inspire en levant un bras à l’horizontale avec le pouce levé. Il bloque sa respiration, fixe l’ongle et le ramène vers lui. Quand ses yeux louchent, il les ferme et laisse retomber son bras. Il peut répéter cette opération autant de fois que nécessaire. L’objectif étant de l’aider à focaliser son attention sur un seul et unique point.

La boule invisible

Debout, les bras le long du corps, les pieds écartés de la largeur du bassin, l’enfant hyperactif respire lentement. Puis, il imagine qu’il inspire de l’air frais et expire de l’air chaud. Il lève alors les bras à hauteur d’épaules et rapproche les mains l’une de l’autre avec les doigts écartés, comme s’il tenait une balle. Après quelques secondes d’immobilité, il la fait circuler en la rapprochant de son cœur, de son estomac et de son centre. Il répète ce circuit entre 3 à 6 fois.

Si ces exercices de sophrologie sont particulièrement adaptés à un enfant hyperactif, rien ne vous empêche de les réaliser avec lui. Au-delà de la démonstration, cela vous permettra d’en recueillir également les bienfaits !

Partagez cet article sur votre réseau social préféré !