Pour vous inscrire ou vous connecter : S'inscrire/Se connecter

3 astuces pour apprendre les tables de multiplication à un enfant DYS

Les enfants DYS souffrent de différents troubles d’apprentissage. Si certains touchent plus particulièrement la lecture et l’écriture, d’autres impactent la bonne compréhension des mathématiques. Cependant, si la dyslexie renvoie à une incapacité à lire, elle peut aussi engendrer des difficultés dans d’autres domaines. Heureusement, quel que soit le handicap de votre enfant, il existe des astuces pour les aider à surmonter leur difficulté – notamment dans l’apprentissage des tables de multiplication. Pour cela, il suffit de déterminer la force de votre enfant : bénéficie-t-il d’une mémoire plutôt visuelle, verbale ou kinesthésique ?

Apprendre les tables de multiplication avec les mains pour les enfants DYS avec une bonne mémoire kinesthésique
Source : https://www.pexels.com/fr-fr/photo/fille-en-robe-blanche-et-marron-souriant-5637779/

La mémoire visuelle avec la méthode Multimalin

Avec un enfant DYS avec une bonne mémoire visuelle, vous pouvez essayer la méthode multimalin. Préconisée pour les élèves de primaire, elle permet d’apprendre les tables de multiplication de manière ludique et attrayante. Son créateur, Matthieu Protin, professeur des écoles et spécialiste des techniques de mémorisation s’est appuyé sur une technique de visualisation mentale. Comme chaque chiffre est représenté par un personnage rigolo ou un objet, le calcul permet d’en associer 2 et de créer une histoire.

Par exemple, le n°7 est un plongeoir et le n°9 un plongeur avec une tête d’œuf. L’histoire du calcul 7 x 9 renvoie à ce plongeur qui saute, tombe sur la tête sur le bord de la piscine. À l’envers, il forme un 6 et sa bosse un 3 – ce qui donne le résultat du calcul.

Pour en savoir plus, cliquez ici !

La mémoire verbale avec les tables de multiplication en chansons

Avec un enfant DYS davantage orienté sur la mémoire auditive, il est possible d’améliorer l’apprentissage de ses tables de multiplication en les lui chantant. A l’image de « La Multiplicato » de Hervé Christiani :

Naturellement, votre enfant peut également choisir un air qu’il aime bien et fredonner les tables dessus. Ensuite, libre à lui d’y ajouter un brin d’humour et d’émotion – autant de mécanismes qui aident à bien ancrer les informations chantées.

La mémoire kinesthésique

À défaut d’avoir une mémoire auditive ou visuelle, votre enfant DYS aura forcément une mémoire kinesthésique. Autrement dit, il va mieux retenir les informations qu’il aura manipulées ou touchées. Là encore, il existe plusieurs activités intéressantes autour des tables de multiplication.

S’il connait ses tables de 1 à 5, il peut utiliser ses mains pour apprendre à maîtriser les tables de 6, 7, 8 et 9. La méthode consiste à porter sur ses mains, toutes les tables à partir de 5. Par exemple, pour 7 x 7, il faut lever 2 doigts de chaque main. L’enfant compte alors le nombre de doigts levés en tout, en sachant que chacun d’entre eux compte 10. Il y en a 4 – ce qui fait 40. Puis, il compte les doigts repliés d’un côté et les multiplie avec ceux de l’autre côté – à savoir 3 x 3, soit 9. Il ne reste alors plus qu’à faire 40 + 9, soit 49.


Sources : https://www.je-suis-papa.com/7-astuces-aider-enfant-apprendre-tables-multiplication/ + https://apprendreaeduquer.fr/10-manieres-dapprendre-les-tables-de-multiplication-autrement/ + https://francedyslexia.com/comment-aider-son-enfant-dys-a-apprendre-les-tables-de-multiplication/

Partagez cet article sur votre réseau social préféré !