Comment traiter et soigner un enfant dyscalculique

traitement dyscalculieParmi tous les troubles dont peuvent souffrir les enfants, il y a la dyscalculie . Cette pathologie se caractérise par une difficulté dans l’assimilation des nombres, et donc de tout ce qui relève des mathématiques. Les enfants qui en sont victimes ne peuvent donc pas identifier ou écrire des chiffres, apprendre leurs tables de multiplication et autres, encore moins faire des calculs, aussi simples soient-ils. Si très souvent les parents cèdent à la panique, il faut savoir qu’il est tout à fait possible de traiter et soigner ce trouble une fois qu’on l’a diagnostiqué.

Comment faut il alors s’y prendre ?

Comme la dyslexie par exemple, la dyscalculie peut aussi se trainer sur de longues années. Il est quand même possible que l’enfant apprenne à mettre en place des stratégies, pour avoir une vie normale même en l’ayant. Traiter et soigner un enfant qui en souffre, se passe sur deux volets :

  • En classe : une fois que le diagnostic a révélé que votre enfant souffre de ce trouble, il faut en aviser son école. Cela permettra la mise en place d’un enseignement adéquat. Aussi, il servira à donner au dyscalculique, toutes les chances d’avoir une scolarité presque normale avec l’accompagnement d’un auxiliaire de vie scolaire. En somme, avec une bonne prise en charge rééducative et scolaire, votre enfant pourra être à l’abri des échecs scolaires.
  • A la maison : le cercle familial doit permettre à l’enfant, de se sentir valorisé et apprécié. N’hésitez donc pas à le complimenter quand il fait des améliorations, ou une opération sans erreur par exemple. Au quotidien, ne manquez pas de requérir son aide pour qu’il puisse travailler sur certaines notions comme la gestion des monnaies, dans les courses par exemple. Laissez-le compter sur ses doigts, car cela lui fera le plus grand bien.

En dehors de ces deux moyens, il existe également des jeux sur ordinateur qui peuvent permettre à votre enfant de se familiariser avec les nombres tout en s’amusant.

La prise en charge

Outre ces méthodes qui vous permettront de mettre en place un environnement favorable pour votre enfant, il ne faut pas oublier la prise en charge pratique. Vous pouvez donc avoir recours à des orthopédagogues, pour suivre de manière individuelle votre enfant. Cela lui permettra d’avoir les différents outils requis, pour gagner en autonomie. Pour cela, le spécialiste peut recommander des séances hebdomadaires d’une vingtaine de minutes chacune, pour que l’enfant souffrant de dyscalculie puisse effectuer différentes opérations en plus de se familiariser avec les chiffres. Au bout de quelques séances, vous pourrez constater des améliorations notables en seulement quelques mois.

Retenez quand même que le cas de chaque enfant est unique, et qu’il revient au spécialiste de déterminer la meilleure manière de le traiter. Pour les cas les plus faciles, le traitement ne prendra que quelques semaines pour que l’enfant puisse comprendre les parties sur lesquelles il rencontre des difficultés. Pour un cas beaucoup plus sévère, il faudra plus de temps.

En dehors de ces méthodes ordinaires qui font leurs preuves, des chercheurs britanniques ont mis au point une procédure qui semble donner des résultats satisfaisants. Elle consiste à procéder à une stimulation douce en se servant d’électrodes appliquées sur le crâne. Cela pourrait alors grandement accroitre l’aptitude des sujets à utiliser les nombres, et l’effet serait plus durable.

Avec un bon diagnostic et un suivi adapté à sa situation, votre enfant pourra alors peu à peu, retrouver l’amour des nombres et des mathématiques, ce qui contribuera à accroître sa confiance en lui-même.

Dyscalculie et calcul mental

Un quart d’heure de calcul mental par jour pour aider un élève dyscalculique.

Rituel Top chrono – Calcul mental pour le cp, ce1, ce2, cm1, cm2

Nos dossiers DYSCALCULIE



Commentaires sur “Comment traiter et soigner un enfant dyscalculique

  • 30 novembre 2016 at 0 h 54 min
    Permalink

    Bonjour
    Ma fille a des difficultés de calcul je pense à la discalculie elle est en ce1 et elle ne sait pas encore faire de petits calculs addition ou soustraction . Je voulais lui apprendre chaque jour mais elle n’accepte pas et elle n’aime pas qu’on l’oblige elle commence à crier
    Je ne sais pas quoi faire , comment faire pour demander un auxiliaire à l’ecole?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous consentez à l’utilisation de cookies. En savoir plus

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close