Pour vous inscrire ou vous connecter : S'inscrire/Se connecter

Réflexe Tonique Asymétrique du Cou (RTAC)

Je m’appelle RTAC (Réflexe Tonique Asymétrique du Cou)

Je suis maladroit et fais tomber régulièrement ma trousse ou mes crayons par terre à cause de gestes brusques incontrôlés. Parfois même je donne un coup de coude à mon voisin. Le pire, c’est que je ne fais pas exprès. Mais personne ne me croit. Quand je tourne la tête d’un côté, paf, il y a mon bras qui part.

Alors, pour écrire, je dois placer ma feuille de travers et je dois bien la caler. Parfois, je m’allonge sur un bras, ma tête posée dessus et je tends l’autre bras le long de la table. Cela ne plaît pas trop à la maîtresse. J’ai tendance à écrire au-dessus des lignes. La maîtresse dit que “je me tiens mal” et me demande sans cesse de me relever. Elle écrit aussi dans la marge de mes cahiers que je dois apprendre à écrire correctement et que je dois faire attention aux lignes.

Ma position fait que j’ai du mal à voir le tableau. Alors, j’ai tendance à faire pas mal de fautes de copies. J’oublie des lettres, des mots, parfois mêmes des phrases entières ! C’est que parfois, quand je lis, mes yeux “sautent” et je m’y perds. Je ne sais plus où on en est, la maîtresse dit que je ne suis pas. Ce n’est pas vrai. C’est juste que cela va trop vite et que je me perds dans les lignes : les lettres, les mots, les phrases, tout est confus.

Je suis mauvais en sport. C’est la catastrophe quand j’essaye d’attraper ou de lancer un ballon. Les autre garçons de la classe se moquent de moi parce que je suis nul en foot. Je ne suis pas meilleur en gym : quand je fais des roulades, elles sont tout de travers. Et en athlétisme, je suis mauvais en saut, surtout le saut en hauteur où il faut prendre appui sur un pied ; je me prends toujours les pieds et je tombe.

Le matin, maman m’aide encore à m’habiller. C’est surtout les boutons que je n’arrive pas à fermer mais même les chaussettes j’ai du mal à les enfiler. C’est sans parler des lacets, que je ne sais toujours pas faire.

Description :

Le Réflexe Tonique Asymétrique du Cou est lié à la rotation de la tête. Le bébé est posé sur le dos ; quand il tourne la tête d’un côté, le bras et la jambe de ce côté s’allongent tandis que le bras et la jambe opposés se plient.

Il apparaît lors du 3ème mois de gestation et dure ensuite de la naissance à environ un an de vie. Il est particulièrement actif entre 4 et 6 mois et devrait être intégré autour des 6 mois de l’enfant, faisant place à des mouvements intentionnels pour écouter et voir des deux côtés. L’enfant tourne alors la tête de manière volontaire.

 

 

Observation :

La personne est debout pieds joints, les yeux fermés et les bras tendus en avant devant elle.
On lui prend la tête et on la fait lentement pivoter d’un côté puis de l’autre. Tout mouvement des bras lors du mouvement de la tête implique un réflexe non intégré.

Incidences dans les trois sphères si le réflexe est encore présent :

Corps : Difficultés au niveau sensoriel (confusion des yeux, oreilles, mémoire) et difficultés de coordonner l’oeil et la main pour des tâches motrices. Impression de maladresse puisqu’il ne contrôle pas ses mouvements et manque d’équilibre et de coordination bilatérale. Possibilité d’avoir du mal à s’habiller notamment avec les boutons et les lacets.

Émotions : Responsable de troubles du comportement, de TDA (troubles du déficit de l’attention) ou TDAH (troubles du déficit de l’attention avec hyperactivité)

Cognition : Difficultés à “croiser” le champ médian d’où des soucis en lecture, écriture, la possibilité de dyslexie, dyscalculie, troubles DYS

Cette fiche, rédigée par Emmanuelle Sutherland, est également disponible ici : Fiche RTAC DYS

Partagez cet article sur votre réseau social préféré !