Pour vous inscrire ou vous connecter : S'inscrire/Se connecter

Prêt(e) à apposer le logo « Certifié Dyslexique » ?

Les troubles de l’apprentissage du langage écrit comme la dyslexie se traduisent généralement par des inversions de sons et de lettres et des fautes d’orthographe. Dans le milieu professionnel, ces difficultés peuvent être difficiles à cacher. Forte de ce constat, Justine Vilgrain a eu l’idée de l’afficher ostensiblement dans sa signature électronique à travers le logo « Certifié Dyslexique » !

Le logo « Certifié Dyslexique » est à télécharger gratuitement
Source : https://www.certifieddyslexic.com/

Être dyslexique, un trouble difficile à cacher en entreprise

Quelle que soit la nature du trouble du langage écrit (dyslexie, dysorthographie, dysgraphie…), l’envoi d’un simple mail peut vite devenir une véritable épreuve. Sans parler de l’envoi d’une candidature, truffée de fautes, source d’éviction immédiate du processus de recrutement.

Or, selon les derniers chiffres de la Haute Autorité de Santé, 6 % à 8 % des Français sont concernés par ces troubles. La Fédération française des Dys affine ces pourcentages, en indiquant que « 4 à 5 % des élèves d’une classe d’âge sont dyslexiques, 3 % sont dyspraxiques, et 2 % sont dysphasiques ».[1] Dans la mesure où ces troubles sont durables et persistent tout au long de la vie, chacun doit trouver les clés pour compenser son handicap.

Un logo « Certifié Dyslexique » pour être mieux considéré

Pendant toute sa jeunesse, Justine Vilgrain a été l’objet de moqueries de la part de ses camarades, qui la traitaient de « débile », comme de la part de ses professeurs, qui la qualifiaient de « flemmarde ». « Quand j’ai commencé ma vie active, je devais toujours demander à quelqu’un de corriger mes mails, avant de les envoyer à des personnes que je ne connaissais pas, sous peine de ne pas être prise au sérieux ou d’avoir droit à des réflexions désobligeantes », précise la jeune femme, souffrant de son manque d’autonomie[2].

Fatiguée de constamment justifier son handicap, la jeune femme a eu une idée astucieuse : créer un logo avec la mention « Certifié Dyslexique » ! Une invitation à faire son « coming out » pour tous les « dys » !

Vers un symbole officiel et gouvernemental reconnu ?

Immédiatement, le succès est au rendez-vous : au-delà du logo pour les personnes dyslexiques, Justine Vilgrain décline rapidement son tampon pour la dyscalculie, la dysorthographie, la dyspraxie… Ses logos sont librement téléchargeables sur le site certifieddyslexic.com !

Après avoir mené une campagne de sensibilisation, entre le 16 et le 22 février 2022, avec plus de 500 affiches teintées d’humour, placardées sur les panneaux JCDecaux, la jeune femme réclame la reconnaissance de son logo. Érigé en symbole officiel et gouvernemental, il permettrait alors aux personnes concernées de ne plus se cacher et de ne plus subir le rejet du monde professionnel.


[1] Source des chiffres : https://www.ffdys.com/troubles-dys

[2] Source de la citation : https://informations.handicap.fr/a-500-affiche-droles-originales-assumer-dyslexie-32389.php

Partagez cet article sur votre réseau social préféré !