Test dyslexie : comment savoir si mon enfant est dyslexique

test dyslexiePar définition, la dyslexie est un dysfonctionnement de l’apprentissage que l’on rencontre de plus en plus chez les enfants. Contrairement à ce que l’on pense, ce n’est pas une maladie moderne. Elle a toujours existé, même si elle ne jouissait pas de la popularité qu’on lui connait aujourd’hui. Les médias, les parents, et les enseignants, la mentionnent désormais de manière courante. En effet, grâce aux avancées technologiques et médicales, on peut facilement trouver des spécialistes qui maitrisent les techniques pour contenir la dyslexie.

Mais alors, comment reconnaître la dyslexie symptômes ?

Des signes qui en disent long

Il faut reconnaître que c’est un trouble qui peut inquiéter les parents, mais le test de dyslexie permet de vite déterminer les solutions à appliquer pour que l’enfant se corrige. En effet, la dyslexie n’est pas du tout un défaut car elle atteint parfois des sujets très intelligents. Ils pallient par contre à leurs faiblesses grâce à d’autres habiletés qui se révèlent être d’une grande utilité. Sans être un orthophoniste ou un spécialiste de la question, il existe quelques signes qui vous permettront de savoir si votre enfant est dyslexique.

De manière pratique, la dyslexie dysorthographie entraine quelques complications comme :

  • Des difficultés à identifier les formes et reconnaître les lettres. Dans la pratique, votre enfant peut faire une confusion entre les B et P par exemple.
  • L’incapacité de votre enfant à décomposer les mots en syllabes.
  • L’incapacité à redire les mots ou les chiffres

En dehors de ces quelques signes qui peuvent commencer à vous mettre la puce à l’oreille, vous devez vous douter que votre enfant souffre de dyslexie de surface quand il rencontre quelques difficultés pour écrire. Il peut aussi ne pas arriver à trouver le bon ordre des syllabes, ou avoir du mal à faire la lecture. Pour lui, les mots et les sons se mélangent, ce qui crée très souvent de nombreux contresens quand il s’exprime. Comparé aux autres enfants de son âge, il peut aussi avoir quelques difficultés en orthographe, rien de comparable à celles liées à son niveau.

Pour clore cette liste de signes qui peuvent vous indiquer que votre enfant souffre de dyslexie, vous remarquerez qu’il est très souvent sujet à la fatigue. Il l’est également à une certaine lenteur d’apprentissage, comparé à ses camarades. Pour diagnostiquer le mal, les spécialistes se basent sur l’observation des différents symptômes évoqués pour établir un profil. Il faut donc de nombreux résultats, avant de conclure qu’il s’agit d’une dyslexie de surface ou d’une dyslexie dysorthographique.

Les particularités d’un enfant dyslexique

Même si pendant très longtemps la dyslexie a été confondue avec l’ autisme , les professeurs ont désormais une meilleure connaissance de ce trouble. La dyslexie enfant n’est pas une cause de discrimination, encore moins une raison pour qualifier certains enfants souffrants de ce trouble « d’échecs scolaires ». Loin de là, car les études et les expériences ont en effet prouvées qu’un élève atteint de dyslexie fournit de grands efforts.

En effet, il fera tout son possible pour aller à la recherche de solutions afin de surmonter les difficultés qu’il rencontre. La bonne méthode que recommandent tous les spécialistes est d’abord de reconnaître que votre enfant souffre de ce trouble. Ensuite, il faudra lui laisser suffisamment de temps, être à son écoute, et ne surtout pas lui dire ou lui faire comprendre de quelque manière, qu’il est en retard par rapport à ses camarades. Cela peut avoir un effet dévastateur sur lui et compromettre les chances de soigner la dyslexie , quand on sait que ces enfants ont une grande intelligence émotionnelle.

Comment surmonter la dyslexie et aider l’enfant qui en souffre ?

Pour faire un bon dépistage dyslexie , vous devez emmener votre enfant en consultation chez un orthophoniste. Ce dernier fera un bilan qui vous permettra d’être fixé. Selon les résultats qui découleront de cet examen, il vous rassurera ou vous suggérera des séances pour rééduquer votre enfant. Il n’y a pas d’inquiétudes à avoir sur ce plan car ces séances sont très faciles à suivre et ne durent pas bien longtemps. C’est donc un grand avantage car elles sont parfaitement adéquates pour les enfants qui ne parviennent pas à être attentifs sur une grande période.

De manière pratique, pour aider un enfant dyslexique, il est important de mettre en place aussi bien en classe qu’à la maison, un soutien. Le suivi par un spécialiste sera également nécessaire, bien qu’il existe de nombreuses astuces pour que l’enfant se sente compris. Un tel environnement est tout à fait bénéfique pour lui, car cela lui permettra de vite et mieux surmonter ce handicap qui peut facilement le conduire à se replier sur lui-même.

Comme le recommandent les experts, le véritable moyen pour aider un dyslexique est de ne pas le laisser perdre confiance en lui. Ce n’est qu’à cette seule condition, qu’il pourra véritablement aller mieux.

En fin de compte…

Pour conclure, il faut retenir que la dyslexie est un trouble qui affecte aussi bien les enfants que les adultes. Il se manifeste par des difficultés à lire, prononcer ou déchiffrer les mots. . En somme, l’enfant dyslexique souffre d’une certaine lenteur dans l’apprentissage, et il ne faut surtout pas lui mettre une pression inutile.

Aussi, les remarques blessantes et les insultes sont absolument déconseillées, au risque d’avoir encore d’autres conséquences graves. Il existe de nombreux tests de dyslexie pour dépister le trouble, afin de déterminer les meilleurs moyens de prendre en charge la personne souffrante.

Le plus important à savoir à propos de la dyslexie est qu’elle ne se guérit pas. Il n’existe que des méthodes et différents exercices conçus par des professionnels pour limiter au maximum les difficultés qui lui sont liées. Ainsi, votre enfant pourra évoluer au même rythme que ses camarades, mais surtout au sien. Voila donc ce qu’il faut retenir du sujet, et des différents symptômes qui doivent vous permettre d’aller vers un orthophoniste.

Dyslexie: comment aider un enfant dyslexique ?



2 commentaires sur “Test dyslexie : comment savoir si mon enfant est dyslexique

  • 11 juin 2016 at 13 h 49 min
    Permalink

    un professionnel de l’éducation m’ a dit que pour une personne dyslexique
    l’apprentissage se faisait plus aisément sur du papier jaune ou crème avec
    une police « arial ou calibri » taille14, Intervalle de ligne1,5
    et qu’il fallait simplifier les consignes dans les exercices.

    qu’en pensez vous?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *