Pour vous inscrire ou vous connecter : S'inscrire/Se connecter

Les gestes de bienveillance pour les Dys

Boris Cyrulnik, dans le tuteur de résilience, explique que l’enthousiasme de l’enseignant est la variable dont l’effet est le plus direct sur la motivation des élèves. Or, un élève motivé s’engage dans la tâche et accède plus facilement à la compréhension et à la réussite. Un enseignant enthousiaste accepte et identifie les difficultés potentielles de ses élèves et adopte une posture bienveillante en anticipant toutes les conditions favorables à la réussite de TOUS ses élèves.

Voici 8 gestes de bienveillance à adopter avec des élèves Dys :

1- FAVORISER LA PAROLE, accompagner la parole :

Aider à prendre la parole, à exprimer ses difficultés, ses ressentis.

2- OUTILLER :

Construire tout ce qui peut aider, tout ce qui peut mener à la réussite : sous-mains, affichages, supports audio…

3- EVALUER POSITIVEMENT :

Expliquer et donner les clefs pour réussir une prochaine fois. Valoriser l’erreur car elle permet de savoir où en est l’enfant : on apprend de ses erreurs.

4- EXPLICITER, DONNER DU SENS :

Expliquer pourquoi on apprend une notion, comment on va pouvoir réussir, et quand cette notion sera utile et réinvestie.

5- GUIDER, DIRIGER :

Diriger l’attention de l’enfant vers les outils d’aide : affichages, sous-mains…

Lui indiquer les différentes étapes à suivre pour réussir.

6- VALORISER :

Valoriser un effort, une démarche, féliciter par rapport à l’effort personnel et non par rapport aux autres élèves.

7- DONNER A VOIR :

Toujours accompagner son discours d’images ou de repères visuels : consignes écrites au tableau, emploi du temps affiché, pictogrammes…

8- ENGAGER, STIMULER :

Les questionner, leur donner un temps de réflexion, demander aux autres élèves de respecter leur temps de parole et le contenu de leurs propos.

Partagez cet article sur votre réseau social préféré !