Enfant hyperactif ? Comment s’y prendre ?

Facebooktwitterpinterest

hyperactifUn enfant hyperactif est un enfant intelligent, très tactile et adorable à souhait, mais il faut aussi l’avouer, c’est un vrai petit cauchemar ambulant ! Il met obstinément votre patience à rude épreuve, il vous exaspère souvent avec ses troubles fréquents de l’humeur et par-dessus le marché, il vous fatigue énormément parce que vous devez constamment avoir un œil sur lui.

Comment s’y prendre avec lui ? Le punir ? Il faudrait envisager de le faire une trentaine de fois au moins par jour, ce qui équivaut à perdre du temps inutilement. Par ailleurs, selon les spécialistes, les punitions ne font qu’empirer les symptômes du TDAH, mais nous verrons cela dans un article prochain.

En attendant, voici quelques conseils qui vous permettront de modifier progressivement le comportement de votre enfant hyperactif, pour que vous ne vous transformiez pas vous-même en boule de nerf ambulant !

La liste « Il ne faut pas… Il faut… »

Il ne faut jamais oublier qu’un enfant TDAH n’a aucune notion de disciplines. Votre premier objectif est donc d’établir les règles à respecter chez vous et éventuellement en société. Pour commencer, dressez la liste des comportements qui vous insupportent le plus chez lui : le fait qu’il soit toujours le dernier à être prêt le matin, le fait qu’il ne se concentre jamais sur ce qu’il a à faire, le fait qu’il n’arrête pas de bouger à table, etc.

Cette chose faite, dressez votre liste par ordre d’importance et de priorité et pour chaque point cité, donnez une explication claire et bien détaillée du comportement indésirable, de la solution que vous souhaitez c’est-à-dire du comportement que vous souhaitez qu’il adopte et à partir de cela, faites-en une règle.

Comment établir les règles ?

À chaque comportement déviant doit donc correspondre une règle bien précise, pas plus. Pour que l’enfant hyperactif puisse les comprendre et les mémoriser, vous pouvez les imprimer et les coller dans chaque pièce de la maison où elles doivent être respectées. Ainsi, il saura toujours ce qu’il ne doit pas faire dans la salle de bain, dans la cuisine, dans la salle à manger, dans sa chambre, etc.

Vous pouvez utiliser des phrases simples, à condition que votre enfant sache lire. Mais dans la mesure où sa capacité de concentration est assez limitée, il se peut qu’il ne prenne même pas le temps de lire aussi, nous recommandons vivement l’utilisation de pictogramme. Beaucoup plus parlantes et significatives que les mots en effet, les images attirent son attention et l’aideront à mémoriser les disciplines qu’il doit respecter.

L’entretien avec l’enfant hyperactif

trouble de l'attentionUne fois votre liste prête, prenez l’enfant à part afin de lui parler des « nouvelles règles » à respecter à la maison. Attention ! Il ne s’agit pas là de lui faire son procès donc inutile de le sermonner ce toutes les choses qu’il fait de mal tous les jours. Le mettre sur le banc de l’accusé ne sert strictement à rien ! L’objectif est vraiment de lui parler, d’établir un dialogue constructif avec lui.

Comment ? Tout est dans votre ton et dans votre comportement. Si vous adoptez, dès le début, une attitude formaliste en lui faisant comprendre qui est le maître, il se braquera instantanément. Créez plutôt une atmosphère détendue et exposez-lui le problème comme si vous parliez à un adulte, un ami. Un enfant hyperactif est assez intelligent, il comprendra pourquoi certains de ses comportements peuvent le desservir si vous prenez le temps de les lui expliquer. Par la suite, laissez-le s’exprimer voire s’expliquer si cela est nécessaire et convenez avez lui de la solution que vous avez trouvée. Faites cela avec chacun des points de votre liste et attention, ne passez pas du coq à l’âne ! Chaque sujet doit être abordé un par un ! Et une nouvelle règle ne doit être ajoutée que lorsque la précédente a été bien comprise.

Comment communiquer efficacement ?

Pour communiquer efficacement avec votre enfant hyperactif, minimisez les phrases négatives comme « je ne veux pas que tu coures dans toute la maison ». Il est bien connu que la partie subconsciente de notre cerveau ne retient pas les « négations ». Ne faisant pas exception à cette règle, de votre ordre, votre enfant ne retiendra que « courir… maison », il fera exactement le contraire de ce que vous exigerez de lui. Retenez donc qu’en mettant en avance ses défauts, vous ne ferez que l’y encourager encore plus !

La meilleure chose à faire ? Énoncez les règles à l’affirmative comme :

« À la maison, je marche calmement »,

« Dans la salle de bain, je prends mon bain sans mettre de l’eau partout »,

Etc.

Le système de récompense: bon ou pas?

« Tout travail mérite salaire », cet adage est fort à propos chez l’enfant hyperactif. On l’a sans doute déjà dit, mais on ne le répètera jamais assez : il est plus qu’important que ses efforts soient reconnus. Donc, dès lors que la règle a été respectée, vous devez d’abord exprimer votre satisfaction verbalement dans un premier temps, et par un geste physique si possible. La récompense n’est pas obligatoire, mais elle va l’aider dans sa motivation et dans la mémorisation des règles donc, vous n’avez rien à perdre.

Quel genre de récompense pour un enfant hyperactif ?

enfant hyperactifEt cette récompense, cette promesse, il faudra la respecter. Pas le lendemain, pas une semaine après ou quand vous aurez le temps, elle doit être immédiate ! Vous n’êtes pas obligé de l’emmener à Disneyland ou de lui acheter des tonnes de jouets. Ça peut être quelques minutes de plus devant la télé, un petit chocolat le matin, quelques minutes de jeu en supplément, une glace…

Dans l’idéal, choisissez une récompense qui impliquerait votre présence de manière à ce que vous puissiez partager le moment avec lui : une petite séance de peinture par exemple, ou la lecture d’une histoire avant de dormir

Que faut-il faire si la règle n’est pas respectée ?

Ne soyez pas trop prompt à punir s’il s’agit de la première effraction. Il faut également noter que votre enfant, tout hyperactif qu’il est, n’est pas un robot. Il ne va changer d’un jour à l’autre comme par magie. Le changement de comportement va se faire progressivement, au fur et à mesure que vous le lui rappellerez et que vous respectiez votre parole.

Ainsi, s’il a enfreint la règle pour une première fois, contentez-vous de répéter la règle à l’enfant, de lui demander de le répéter également. Il ne sert à rien de le sermonner, vu qu’il est très possible qu’il n’entende que d’une oreille plus de la moitié de ce que vous lui direz.

Et les punitions ? Les punitions sont généralement constructives, mais elles ont malheureusement l’effet inverse chez les enfants hyperactifs. S’il transgresse sciemment les règles, amenez-le à réfléchir sur ce qu’il a fait, rappelez-lui des bienfaits qu’il a retirés de ses bons comportements, demandez-lui ce que vous pouvez faire pour l’aider à ne plus recommencer.

Facebooktwitterpinterest

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous consentez à l’utilisation de cookies. En savoir plus

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer