Pour vous inscrire ou vous connecter : S'inscrire/Se connecter

Loto des syllabes disparues – Jeu pour orthophonistes

Dysphasie, dyslexie, dysorthographie, TSA

Règle du jeu

Objectifs :  

  • Enrichir le lexique.
  • Améliorer l’encodage.
  • Améliorer la lecture.

S’entraîner à trouver une syllabe dans un mot en fonction de la place à laquelle elle se trouve permet à l’élève de travailler les compétences qui lui seront utiles en lecture et en encodage :

  • Isoler la syllabe localisée dans un mot représenté par une image.
  • Savoir encoder et lire cette syllabe.

Matériel : Les planches de jeu (images et mots) et les cartes-syllabes correspondantes aux syllabes manquantes dans les mots.

Nombre de joueurs :  2 à 6

Principe : Compléter les mots de sa planche avec les syllabes qui conviennent.

Déroulement  :

  • Choisir la ou les planches avec lesquelles on veut travailler et les distribuer aux élèves (une par élève).
  • Disposer les cartes-syllabes face cachée sur une table.
  • Le premier joueur retourne une carte-syllabe et la lit. Puis il regarde si elle peut être utilisée pour compléter les mots de sa planche. Et il annonce la phrase :

« J’ai retourné la syllabe … qui complète le mot ……… » ou bien  « J’ai retourné la syllabe …… qui ne complète aucun mot sur ma planche. »

  • Il pose la syllabe au bon endroit si cela est possible. Dans le cas contraire, il repose la syllabe sur la table.
  • C’est au tour du joueur suivant !

Le gagnant est celui qui aura rempli son plateau le premier.

Variantes :  pour terminer la partie plus rapidement

  • L’élève qui a retourné la carte – syllabe mais qui ne peut l’utiliser,  la propose au camarade qui en a besoin :

 « J’ai retourné la syllabe …… qui ne complète aucun mot sur ma planche. Qui peut l’utiliser ? »

L’élève concerné doit alors énoncer la phrase pour pouvoir récupérer la syllabe : « J’ai besoin de la syllabe …… pour compéter le mot ……. » . Il peut alors la récupérer et la poser sur sa planche.

  • Un adulte peut tirer les cartes-syllabes une à une et les proposer aux élèves. C’est l’élève qui en a besoin et qui énonce correctement la phrase qui peut alors récupérer la syllabe et la poser sur sa planche.

Partagez cet article sur votre réseau social préféré !