Pour vous inscrire ou vous connecter : S'inscrire/Se connecter

Anglais – 6ème – Leçons et exercices à imprimer + Fichiers audio

Téléchargement des leçons et des exercices, adaptés aux élèves présentant des troubles des apprentissages et/ou en difficulté, en Anglais pour la classe de 6ème :

Pour avoir accès à tout le contenu pédagogique adapté « dans le fond et dans la forme » pour les élèves de 6ème en difficultés scolaires, vous devez adhérer à l’association : se connecter / s’inscrire
La dernière période est en cours de validation, elle sera mise en ligne très prochainement.

L’anglais et les Dys

Cet article aurait pu s’intituler les Dys et les langues mais, vous l’avez déjà constaté ou le constaterai dès le passage de votre enfant en secondaire : l’espagnol ou l’italien sont des langues bien plus simples à apprendre pour un enfant Dys que l’anglais ou l’allemand. Une raison principale à cela : les langues germaniques ou anglo-saxonnes sont irrégulières tandis que les langues latines sont plutôt régulières.

Une langue irrégulière

Une langue régulière est une langue où les mots s’écrivent souvent comme ils se prononcent, sans grande complexité orthographique.

Une langue irrégulière propose plusieurs façons d’écrire un même son (phonème). En anglais, il y a 1 120 graphèmes pour 40 phonèmes ! Donc 1120 façons différentes d’écrire les 40 sons. Rien d’étonnant donc au fait que la lecture de l’anglais soit plus complexe et que des difficultés en orthographe bien plus fréquentes.

De nombreux homophones et homonymes

A cela s’ajoute l’exigence d’une attention accrue pour distinguer les nombreux homophones et homonymes qu’offre la langue anglaise :

  • ate (mangé au prétérit) et eight (Le chiffre huit)
  • sun (le soleil) et son (Fils)
  • sell (Vendre) et sail (Voile)
  • Stairs (Escalier) et stares (To stare at signifie : dévisager)
  • hear (Entendre) et here (Ici)
  • mail (Courriel) et male (Masculin, mâle)
  • waste (Déchet, Gaspiller) et waist (Taille)
  • write (Écrire) et right (Droite)
  • Die (Mourir) Dye (Teindre)
  • hair (Cheveux) et hare (Lièvre)
  • Buy (Acheter) et By (Près, par)
  • see (voir) et sea (mer)
  • wood (Bois) et would (Marque du conditionnel)
  • flower (Fleur) et flour (Farine)
  • blew (Prétérit de Blew = Souffler) et blue (Bleu)
  • eye (Oeil) et I (Je)
  • Bear (Ours) et Bare (Nu)

La compréhension orale ou écrite de textes en anglais demande donc une concentration importante et une flexibilité mentale très entraînée. La mémoire de travail peut très rapidement se trouver en surcharge si l’élève doit, à la fois se concentrer pour entendre les mots, leur attribuer un visuel orthographique et enfin choisir le sens approprié en fonction du contexte.

Des confusions auditives très probables

Les élèves soufrant de dyslexie auront également beaucoup de peine à distinguer des mots commençant par des phonèmes sensiblement proches (there et where ou that et what par exemple). En effet, la plupart connaissent des troubles de la reconnaissance auditive ainsi que des difficultés de mémorisation des mots.

Une pédagogie différente de l’élémentaire

Jusqu’en CM2, les enseignants proposaient des cours sous la forme : notion, leçon, manipulation et application.

A partir de la sixième, les cours vont se présenter sous forme de projets. Un projet mêle à la fois des notions grammaticales, lexicales et culturelles. Le tout sans que l’enseignant ne cloisonne ces différents domaines durant sa séance. Cela est très perturbant pour les élèves Dys qui ont besoin de repères. L’orientation spatiale est souvent difficile pour eux et les troubles séquentiels (dans quel ordre traiter les informations) fréquents.

L’association Dys-Positif réfléchit à une approche complémentaire

Beaucoup d’obstacles donc pour ces élèves qui pourront très vite connaitre la « phobie » de l’anglais. Ils ont à déployer tellement d’efforts quotidiens afin de maintenir leur niveau d’orthographe et de lecture en français qu’il y a fort à parier qu’ils baissent rapidement les bras si on ne leur propose pas une aide adaptée.

Dys-Positif s’est donc entouré d’une équipe composée d’enseignants spécialisés et de professeurs d’anglais agrégés et expérimentés afin de réfléchir à la création de supports adaptés aux troubles Dys. Nous avons repris tous les projets les plus communément traités en sixième et les avons réorganisés afin de les rendre plus lisibles, plus accessibles aux élèves et aux parents. Le lexique de chaque projet a été regroupé, les notions grammaticales sont proposées en amont de la séance et l’ensemble des projets seront accompagnés de bandes audios. Enfin, nous avons choisi de mettre en évidence les quatre domaines de compétences qui seront évalués : écouter / écrire / comprendre / parler.

Partagez cet article sur votre réseau social préféré !