Pour vous inscrire ou vous connecter : S'inscrire/Se connecter

Déficit d’attention : comment l’aider avec ses leçons ?

Il existe différentes manières d’apprendre des leçons, certaines sont plus efficaces que d’autres, et d’autres plus rapides que d’autres. Dans tous les cas, chaque élève adopte la manière qui lui semble la plus pratique et la plus facile. Pour cela, certains d’entre eux utiliseront leur mémoire auditive tandis que d’autres auront moins de difficulté en

Trouble de l’attention : pensez à la reconnaissance MDPH !

Le TDAH est un trouble moteur du à un dysfonctionnement neurologique provoquant des troubles cognitifs et éventuellement, une agitation permanente et une grande impulsivité. Méconnu, contrairement à la maladie de Parkinson qui est également due à des problèmes     neurologiques et qui présentent quelques symptômes similaires, ce n’est pas une maladie d’où l’ignorance qui entoure sa

Comment apprendre le vélo à un enfant dyspraxique ?

Alors que les autres enfants du même âge attrapent sans problème les ballons qu’on leur lance, monte fièrement à vélo sans l’aide de ses parents et encore, à deux roues uniquement, l’enfant dyspraxique lui, est totalement différent. Apprendre le vélo est une entreprise particulièrement complexe pour lui dans la mesure où il peut, à tout instant,

Le dysphasique à l’école primaire !

Contrairement aux autres troubles de l’apprentissage, la dysphasie peut se repérer très tôt, ce qui est une bonne chose, car cela permet une prise en charge précoce du trouble, bien avant qu’il n’intègre l’école. Votre enfant dysphasique va entrer à la maternelle ? Vous avez deux options : –          Le laisser poursuivre son apprentissage dans une classe

Trouble déficitaire de l’attention : halte aux idées reçues !

Le trouble déficitaire de l’attention a longtemps été un sujet à controverse. Récemment reconnu comme un trouble à part entière, quoique complexe, aujourd’hui encore, ce trouble fait l’objet d’un grand nombre de préjugés. Voici 10 idées reçues sur le TDAH ! « Le TDAH n’existe pas ! » On entend dire souvent que le trouble déficitaire de l’attention avec

TDAH traitement : la prise en charge non médicamenteuse

Le TDAH est lié à une déficience des mécanismes neurobiologiques responsables du contrôle, de l’inhibition et de l’autorégulation. La prise de médicaments permet de corriger cette défaillance et d’atténuer les symptômes-clés qui en résultent, c’est-à-dire le manque d’attention, l’impulsivité et l’hyperactivité s’il y en a. D’autres symptômes isolés et souvent négligés peuvent néanmoins accompagner le

Tout sur le syndrome entéropsychologique et les troubles DYS

On le dit souvent dans l’univers médical, les cellules nerveuses et les certaines cellules digestives sont intimement liées. N’avez-vous jamais eu des maux de ventre avant un examen ? De la nausée face à la peur ? Ces manifestations psychosomatiques montrent bel et bien le lien existant et indéfectible entre le psychique et l’estomac et prouve mieux que

Hyperactivite : le fer à surveiller !

Carence nutritionnelle la plus fréquente, toujours aussi bien les enfants que les adultes, le manque de fer peut avoir des répercussions plus ou moins graves sur notre santé, mais également sur nos capacités journalières, aussi bien physiquement qu’intellectuellement. En dehors du fait qu’elle peut provoquer une anémie, une altération du système immunitaire, de grosses fatigues

Déficit de l’attention : quelques idées de pictogrammes…

Expliquer à un enfant hyperactif comment exécuter une tâche est une entreprise vaine. Incapable de se concentrer suffisamment longtemps sur une chose en effet, plus vos explications seront longues et détaillées, plus il aura du mal à les suivre. Vous aurez donc beau lui répéter encore et encore ce qu’il doit faire, l’issue restera la

Trouble d’écriture : mieux comprendre la dysgraphie !

Apprendre à écrire est loin d’être facile, voilà pourquoi, cela prend autant de temps. Mais si la majorité des élèves, quel que soit leur niveau d’intelligence, arrive à maîtriser l’art d’écrire au bout d’un certain temps et à force d’exercice, chez l’enfant dysgraphique, c’est une tout autre affaire. La difficulté d’écriture est sans doute la

Enfant dyspraxique : quand saisir la MDPH ?

Depuis la loi du 11 février 2005 portant sur l’égalité des droits et des chances ainsi que la participation et l’inclusion des personnes handicapées, les troubles DYS sont aujourd’hui reconnus comme étant des « handicaps cognitifs ». Si l’on se base sur la définition donnée par cette nouvelle loi effectivement, tout trouble visant à limiter les capacités

Quelle activité sportive en cas de troubles praxiques ?

Dans un article récent, nous avons évoqué les adaptations nécessaires pour favoriser la pratique de l’EPS chez un enfant dyspraxique. Aujourd’hui, nous nous attellerons à découvrir quelles activités sportives peuvent être adaptées à des troubles praxiques. « Soyez réaliste », tel est le mot d’ordre ! Votre enfant dyspraxique n’a jamais fait d’activités sportives de toute sa vie ?

Comment gérer sa scolarité ?

DYS ou pas, pour son avenir, il est essentiel qu’un enfant suive une scolarité à peu près normale. Ce n’est pas parce qu’il souffre d’un éventuel trouble de l’apprentissage et que de ce fait, ces capacités peuvent être limitées en effet qu’il faut accepter la fatalité. Bien que les troubles DYS soient encore peu connus