Pour vous inscrire ou vous connecter : S'inscrire/Se connecter

Traitement hyperactivité : que penser de la TCC ?

Si le traitement médicamenteux du trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité est de plus en plus reconnu pour son efficacité, il n’en allège pas moins ses symptômes dans sa globalité. Le fait est qu’au-delà des difficultés de concentration, d’attention et d’inhibition, bien d’autres manifestations du TDAH peuvent perturber l’enfant touché dans son

Hyperactivite : le fer à surveiller !

Carence nutritionnelle la plus fréquente, toujours aussi bien les enfants que les adultes, le manque de fer peut avoir des répercussions plus ou moins graves sur notre santé, mais également sur nos capacités journalières, aussi bien physiquement qu’intellectuellement. En dehors du fait qu’elle peut provoquer une anémie, une altération du système immunitaire, de grosses fatigues

Quelle activité sportive en cas de troubles praxiques ?

Dans un article récent, nous avons évoqué les adaptations nécessaires pour favoriser la pratique de l’EPS chez un enfant dyspraxique. Aujourd’hui, nous nous attellerons à découvrir quelles activités sportives peuvent être adaptées à des troubles praxiques. « Soyez réaliste », tel est le mot d’ordre ! Votre enfant dyspraxique n’a jamais fait d’activités sportives de toute sa vie ?

Dyslexie et dysorthographie : quelle relation ?

Les cas de dyslexie-dysorthographie sont très fréquents, ils s’observent chez 5 à 10% de la population scolaire. Il s’agit d’un trouble de l’apprentissage particulier, associant difficultés d’apprentissage de la lecture et difficultés d’apprentissage de l’orthographe chez des enfants n’ayant ni des déficits sensoriels ni des déficits intellectuels majeurs. Dyslexie et dysorthographie : quel est le lien ?

Lecture pour dyslexique : le numérique intervient !

En 2014, les dyslexiques représentaient 10 % de la population mondiale et ce chiffre, déjà alarmant, ne cesse pourtant d’augmenter. Selon Marion Berthaut, fondatrice de Mobidys, une startup française alliant « santé, numérique, et édition », la dyslexie serait responsable de l’illettrisme chez une personne sur cinq, ce qui n’est pas négligeable. « On se

Dyslexia : pour voir ce que voit un enfant dyslexique !

La dyslexie touche jusqu’à 12 % de la population mondiale. En France, ils sont près de 3 millions, enfant compris, à souffrir de ce trouble du langage particulier, ce qui représente 5 % de la population française. Malgré ces chiffres assez alarmants et malgré une reconnaissance de la MDPH (Maison départementale des personnes handicapées), la dyslexie demeure

TDAH traitement : la prise en charge non médicamenteuse

Le TDAH est lié à une déficience des mécanismes neurobiologiques responsables du contrôle, de l’inhibition et de l’autorégulation. La prise de médicaments permet de corriger cette défaillance et d’atténuer les symptômes-clés qui en résultent, c’est-à-dire le manque d’attention, l’impulsivité et l’hyperactivité s’il y en a. D’autres symptômes isolés et souvent négligés peuvent néanmoins accompagner le

Comment agir au mieux avec votre enfant ?

Il n’est pas facile de vivre au quotidien avec un enfant DYS. Car il est difficile de faire la part des choses entre les conséquences du trouble de l’apprentissage et une simple paresse. Les troubles DYS deviennent des excuses à tous les caprices, paresses et autres petites bêtises. Mais notez bien ceci, Dys ou pas,

Hyperactivité : les réelles conséquences sur votre enfant !

Déficit d’attention, hyperactivité, impulsivité, difficulté de mémorisation, trouble de l’apprentissage, procrastination… Au-delà des symptômes principaux et bien concrets qui définissent le TDAH, ce trouble renferme bien d’autres symptômes secondaires et rarement visibles qui témoignent pourtant d’une grande souffrance intérieure chez les enfants hyperactifs. Pour mieux comprendre votre enfant hyperactif, nous vous invitons à en découvrir