Pour vous inscrire ou vous connecter : S'inscrire/Se connecter
Adhésion à l'association
    J’ai adhéré à l’association mais je n’ai pas accès aux différents contenus. Pourquoi ?
    Il peut y avoir plusieurs raisons à ce problème :
    • Si vous avez réglé par chèque ou par virement, votre adhésion sera enregistrée dès réception (il faut compter habituellement 2/3 jours ouvrés)
    • Si vous avez réglé par carte bleue (ou Paypal), votre adhésion est normalement prise en compte automatiquement. Si tout a bien fonctionné, vous devriez pouvoir choisir lors de votre 1ère connexion ou depuis votre espace personnalisé, le ou les niveaux de classe dont vous souhaitez avoir accès (selon la formule que vous avez choisie).
      Si ce n’est pas le cas, il y a peut-être eu un problème technique qui a empêché la prise en compte automatique de votre adhésion. Dans ce cas, merci de nous avertir à l’aide du formulaire de contact.
    Je n’arrive pas à ouvrir les fiches contenus dans les packs découvertes. Comment faire ?
    L’ensemble des fichiers sont au format PDF. Pour les lire, vous pouvez télécharger gratuitement le logiciel Adobe Acrobat Reader.

    Les fiches pédagogiques sont stockés dans des dossiers zippés. Pour les ouvrir, vous pouvez télécharger gratuitement le logiciel 7ZIP.
    Comment adhérer à l’association ?
    Pour adhérer à l’association, vous devez créer un compte puis suivre les indications pour choisir votre formule d’adhésion (selon le nombre de classes dont vous avez besoin) et le mode de paiement (CB, chèque ou virement).

    Si vous possédez déjà un compte, vous devez vous y connecter et suivre également les indications.

    Le ou les niveaux de classe seront à choisir depuis votre espace personnalisé, une fois votre adhésion effectuée. Vous aurez la possibilité de changer une fois de niveau au cours de votre adhésion, afin de prendre en compte le changement de classe de votre enfant.
    En adhérant à l’association, à quoi aurais-je accès ?
    L’adhésion à l’association vous donne accès à de nombreux contenus pédagogiques (fiches à télécharger et exercices en ligne). Vous pouvez consulter le détail des contenus disponibles pour chacun des niveaux ci-dessous :

    CP – CE1 – CE2 – CM1 – CM2 – 6ème – 5ème – 4ème – 3ème

    Quelque soit la formule d’adhésion que vous choisirez, vous aurez également accès aux contenus transverses :
Aménagements pédagogiques
    Mémo : Les fonctions grammaticales

    Après les natures (classes grammaticales), Dys-Positif vous propose un nouveau Genail.ly venant détailler les fonctions grammaticales. Une courte description permet aux élèves de comprendre le rôle de chaque mot ou groupe de mots dans la phrase. Ainsi, ils peuvent plus facilement les identifier et en déduire leur fonction :

    • le sujet du verbe, qui va préciser qui fait l’action ou qui est décrit par un état.
    • les deux fonctions de l’adjectif : – épithète s’il suit ou précède un nom avec lequel il s’accorde en genre et en nombre – attribut du sujet s’il se trouve après un verbe d’état.
    • le complément du nom qui vient compléter le nom et séparé du nom par une préposition.
    • les compléments d’objets qui complètent le verbe en apportant d’autres informations sur l’action du sujet : le complément d’objet direct que l’on trouve en se posant la question qui ou quoi ? le complément d’objet indirect rattaché au verbe par une préposition et qui répond à la question de qui ou de quoi, à qui ou à quoi ? Et enfin, le complément d’objet second qui complète un verbe qui possède déjà un complément d’objet direct.
    • les compléments circonstanciels qui précisent la manière, le lieu ou le moment de l’action. Ils sont non essentiels, c’est à dire qu’ils peuvent être supprimés dans la phrase sans que le sens essentiel ne soit changé. Il existe des compléments circonstanciels de temps, de lieu, de manière et de but.

    Cliquer ici pour ouvrir le Génial.ly.

    Trouver le temps d’un verbe

    Trouver le temps d’un verbe est une tâche très fréquemment rencontrée par les élèves. Dès le CE1 et jusqu’au lycée, ils devront savoir identifier le temps d’un verbe parmi les différents temps qu’ils auront appris.

    Derrière cette consigne en apparence assez facile se cachent une succession de tâches dont les élèves doivent maitriser la chronologie pour pouvoir réussir. Dans un premier temps, l’élève doit identifier le verbe dans la phrase. Puis il doit situer l’action dans l’espace temps (passé/présent/futur). Ensuite, il doit faire appel à sa mémoire pour convoquer l’ensemble des temps du passé, du présent ou du futur qu’il connait. Il doit également déterminer s’il s’agit d’un temps composé ou d’un temps simple. Enfin, il peut déduire de cette série d’analyses, le temps auquel le verbe est conjugué. Pas si évident donc… Dys-positif vous propose un Génial.ly qui détaille toutes ces étapes et les rend ainsi plus explicites.

    Pour découvrir le Génial.ly cliquer ici.

    Mémo : la versification

    Au collège, les élèves vont aborder le vocabulaire de la poésie de façon plus détaillée. Certains mots sont déjà abordés en élémentaire(vers, rimes, strophes…) . Dys-positif revient sur l’ensemble des termes qui vont permettre de décrire les poèmes plus précisément et de comprendre les intentions du poète :

    • Le nom des différents vers, les méthodes pour compter les syllabes et déterminer la longueur des vers.
    • La description des rimes : leur disposition, leur qualité.
    • L’étude des sonorités, du rythme : les allitérations, les assonances, les coupes.
    • Les formes de poèmes : le sonnet, la chanson, la fable, l’ode…

    Le genial.ly téléchargeable ici, détaille toutes ces rubriques, propose des exercices d’entrainement en ligne et permet de télécharger une carte mentale en format pdf.

Comment repérer les différents troubles dys ?
    Comment reconnaître les signes de la dyslexie ?
    Un enfant dyslexique a des difficultés sévères et durables d’acquisition du langage écrit (lecture, l’épellation, le décodage et la compréhension). Les signes d’alerte: Les erreurs de lecture ne sont pas spécifiques, par contre leur fréquence et surtout leur persistance sont caractéristiques :
    • lecture et écriture très lente.
    • Niveau de compréhension faible.
    • Ecriture peu lisible dans son contenu et sa forme (graphisme, orthographe et segmentation des mots)
    • Difficultés d’organisation, besoin de repères.
    • Problèmes pour se situer dans le temps et l’espace.
    • Très grande fatigabilité;
    • Concentration perturbée par les bruits environnants.
    • Difficultés à lire, erreurs sonores, paralexie (tabac/table), erreurs visuelles (b/d…)
    • Meilleures performances à l’oral. Compréhension supérieure lorsque l’énoncé est oralisé.
    • Compréhension normale si on passe par un autre moyen que l’écrit.
    Comment reconnaître les signes de la dysgraphie ?
    Un enfant dysgraphique a des difficultés importantes dans la réalisation des productions graphiques et écrites, ils forment très mal les lettres et ont du mal à coordonner et organiser leur écriture. Signaux d’alerte:
    • Mauvaise tenue persistante des outils (ciseaux, règle, crayon)
    • Difficultés à reproduire des formes.
    • Refus d’écrire.
    • Forte anxiété face à l’écriture.
    • Lenteur, difficulté à l’école dans les exercices écrits.
    • Fatigue, crampe lors de l’écriture, poignet rigide.
    • Ecriture difficilement lisible : tracé trop léger ou trop écrasé, geste tremblé ou très mal maîtrisé, mauvaises dimensions, sens de la graphie, travail très peu soigné… Difficultés à écrire des mots qu’il connait et qu’il sait épeler.
    Comment reconnaître les signes de la dyspraxie / dyspraxie visuo-spatiale
    La dyspraxie est un défaut d’automatisation de la séquence gestuelle (de la bouche, des jambes, des mains et/ou des yeux). La dyspraxie visuo-spatiale  est un défaut d’automatisation du geste + défaut de coordination visuo-motrice + défaut de construction de composants de la spatialisation. Les signaux d’alerte: A la maison:
    • Un enfant dyspraxique  ne joue pas avec les cubes et les puzzles (jeune âge).
    • Les jeux de ballons sont quasi impossibles.  Le vélo, faire les lacets, le boutonnage, la natation, l’habillement  restent souvent très compliqués.
    • Il mange très mal  : ne sait pas couper sa viande, fait tomber son verre souvent, mange salement…
    • Gros problèmes d’organisation.
    • Difficultés à se repérer dans le temps et l’espace.
    Dans le milieu scolaire:
    • Dysgraphie importante : manque de fluidité ( lettres très mal formées et pas sur les lignes, ratures, très grande lenteur).
    • En mathématiques: n’aligne pas les chiffres, pas de représentation spatiale, pas d’image mentale.
    • Mauvaise organisation du cahier de texte.
    • Problème de recopie : textes et schémas.
    • Le cartable, casier du bureau et  classeur très mal rangés.
    • L’enfant dyspraxique est très maladroit: il se cogne souvent et tombe.
    • difficulté à se repérer dans les locaux.
    • Difficultés à lire l’heure sur une montre à aiguilles.
    • Grosses difficultés en géométrie.
    Comment reconnaître les signes de la dysphasie?
    Un enfant dysphasique aura des difficultés à exprimer un message et/ou à comprendre un message. Au niveau de l’expression:
    • va s’exprimer avec des mots simples.
    • Accompagne les mots par des gestes pour mieux se faire comprendre.
    • Les structures de phrases sont très souvent incorrectes.
    Au niveau de la compréhension:
    • Difficultés à comprendre les mots de la même famille.
    • Difficultés à comprendre un message complexes.
    • Difficultés à comprendre l’inférence.
    • Difficultés à comprendre des consignes ou messages oraux.
     
    Comment reconnaître les signes de la dyscalculie ?
    La dyscalculie est un trouble du langage écrit et scolaire qui porte plus spécifiquement sur les chiffres et le calcul. On observe des difficultés à comprendre et à utiliser les nombres:
    •  Difficulté à mémoriser et traiter des informations.
    • Trouble du langage sur certains concepts (différence, quantité, le tout et les parties, condition, mise en mots des hypothèses)
    • Mauvaise organisation spatio-temporelle gênant la mise en place de la numération, des opérations mathématiques.
    • Difficulté à comprendre certaines formulations de problèmes.
    • Retard dans l’acquisition des opérations mentales telles que décrites par Piaget (ex :conservation du nombre, sériation…)
    • Difficulté dans la planification de la tâche , la mise en œuvre et le contrôle.
    • Difficulté (ou incapacité) à compter spontanément sur ses doigts.
    Comment reconnaître les signes de la dysorthographie ?
    Un enfant dysorthographique a des difficultés d’assimilation importantes et durables des règles orthographiques. (altération de l’écriture spontanée ou de l’écriture sous dictée.) Les signes d’alerte:
    • difficultés à retenir les règles de grammaire.
    • Difficultés à mémoriser l’orthographe de mots nouveaux.
    • Confonds les sons complexes.
    • Difficultés à repérer les lettres muettes dans les mots.
    • Difficultés à structurer les phrases correctement.
    • Peut oublier, ajouter ou déplacer des lettres dans un mot.
    • Difficultés à structurer un texte correctement.
    • Ecriture des mots en phonétique.
    • Mauvaise segmentation des mots.
    Trouble du langage, quand s’inquiéter?
    Un enfant d’intelligence normale : * réagit aux bruits……………………………………… à la naissance * gazouille…………………………………………………. vers 3 mois * rit aux éclats……………………………………………. vers 4 mois * imite des sons et des intonations………….. vers 6 mois * comprend de petites phrases………………… vers 8 mois * utilise des mots-phrases……………………….. vers 12 mois * utilise 50 mots………………………………………… vers 18 mois DONC, AVANT L’AGE DE 2 ANS * il s’est exercé à produire des sons, des intonations, des mots, * il a commencé à associer des mots à des situations, * il en est venu à comprendre le sens des phrases simples, * il a appris à échanger verbalement avec les autres, * il a appris qu’en parlant, il peut obtenir ce qu’il désire, * il utilise le langage comme moyen de communication. ET SURTOUT, VERS 3 ANS * il comprend tout le langage, * il a une parole intelligible, sans déformation importante, * il utilise des phrases avec sujet-verbe-compléments, * il possède un vocabulaire de plus de 300 mots, * il pose des questions, * il utilise le « je », * il aime écouter des histoires, * il commence à raconter ce qu’il a fait ou vu. ET VERS 4 ANS * il parle avec plus de précision du temps (hier, aujourd’hui…), * il maîtrise la plupart des « petits mots », * il commence à exprimer plusieurs idées dans une même phrase, * il parle facilement de catégories d’objets tels : fruits, légumes, jouets…, * il commence à exprimer la relation de cause à effet des événements, * il commence à maîtriser la séquence des événements dans le temps, * il aime s’amuser avec les mots.  
    Comment reconnaître les signes du TDA avec/ou sans hyperactivité ?
    Le TDAH est un trouble neurologique. Les personnes qui en sont atteintes éprouvent de la difficulté à contrôler leur comportement et/ou à maintenir leur concentration. Généralement diagnostiqué à l’étape de l’enfance, ce trouble continue très souvent à se manifester à l’âge adulte. les signaux d’alerte:
    • Très grande distractibilité.
    • Tous les apprentissages sont difficiles.
    • Enfant qui oublie une part des consignes, ou oublie les consignes en cours d’exercice.
    • Fait rarement le travail qui lui est demandé.
    • A du mal à se mettre au travail.
    • Enfant inattentif : enfant « dans la lune », qui regarde par la fenêtre, qui s’échappe dans ses pensées, qui semble ne pas entendre ce qu’on dit.
    • Enfant impulsif, qui se bat facilement, qui coupe la parole, qui ne respecte pas les règles de base, mais qui est très souvent  désolé de ses débordements, grossièretés, agressivité.
    • Enfant qui a toujours besoin de l’adulte près de lui pour bien travaillé.
    • Enfant qui est incapable de rester en place ou de maîtriser son agitation motrice, quelles que soient les circonstances.-
Questions administratives (MDPH CMP ...)
    Sans AESH à l’école, quelles démarches faut-il effectuer ?

    Intervenant auprès des enfants et des adolescents en situation de handicap, la personne AESH — Accompagnant des Élèves en Situation de Handicap — n’est pas nommée dans l’école, est absente ou n’est pas disponible au nombre d’heures prévues par la notification de la MPDH (Maison Départementale des Personnes Handicapées). Soyez réactif et entamez vite les démarches nécessaires pour régulariser la situation.

    Quelles sont les démarches à effectuer en cas d’absence de l’AESH dans l’école ?

    Étape 1 : Discutez avec le personnel de l’école

    Avant toute chose, conformément à la législation, sachez que l’Éducation nationale doit organiser une continuité d’accueil et, le cas échéant, le remplacement de l’AESH. Dès lors, renseignez-vous auprès du directeur de l’école pour récolter des informations sur la situation. Ensuite, sollicitez l’enseignant référent et/ou la coordinatrice AESH de votre secteur.

    Étape 2 : Contactez des interlocuteurs à un plus haut niveau

    À défaut d’obtenir des renseignements satisfaisants, vous pouvez contacter le Pôle Inclusif d’Accompagnement Localisé (PIAL) si votre école et l’AESH sont rattachés à ce dispositif. Sinon, vous pouvez rappeler la cellule départementale « École inclusive » au 0805 805 110 ou la cellule nationale Aide Handicap École au 0800 730 123 du ministère de l’Éducation nationale.

    Parallèlement, n’hésitez pas à remonter la chaîne de commandement en contactant le Directeur Académique des Services de l’Éducation Nationale (DASEN), l’Inspecteur de circonscription et l’inspecteur ASH (inspecteur en charge de la scolarisation des élèves handicapés) ainsi que le recteur.

    Étape 3 : Envoyez une mise en demeure à l’Éducation nationale

    Sans réponse, mettez en demeure l’inspection académique. L’association « Toupi » (Association d’information et de soutien pour l’inclusion des personnes porteuses de handicap cognitif) met à disposition des modèles de lettres à adresser à l’inspecteur d’académie : un exemple pour l’absence totale d’une AESH-i (aide individuelle), celle d’une AESH-m (aide mutualisée) ainsi qu’une dernière sur l’absence partielle d’AESH-i.

    Attention, l’envoi d’une mise en demeure suppose que vous voyez prêt à aller en justice pour poursuivre l’action, si aucune réponse adaptée n’est apportée à la situation.

    Étape 4 : Saisissez le tribunal administratif

    La saisie du tribunal administratif peut être réalisée sans avocat, mais il est vivement conseillé de demander l’aide d’un professionnel dans ces démarches. À ce stade, vérifiez avec votre assureur si vous ne bénéficiez pas d’une protection juridique dans votre contrat.

    Cas 1 : l’enfant est scolarisé sans AESH

    Après la mise en demeure, la DASEN dispose de 2 mois pour répondre. À l’échéance, vous devez faire simultanément une requête en référé suspension et un recours pour excès de pouvoir. Là encore, l’association « Toupi » propose un modèle pour chacun des deux documents (voir liens ci-dessus).

    Cas 2 : l’enfant n’est pas scolarisé avec l’absence de l’AESH

    Dans ce cas-ci, inutile de réaliser une mise en demeure, vous pouvez envoyer un référé-liberté dès que vous constatez l’absence de l’AESH. L’audience se tiendra dans les 48 h suivantes et le juge devra se prononcer dans ce délai. À noter qu’il est possible de contester sa décision devant le Conseil d’État.

    Quel est le rôle du personnel Education Nationale dans le premier degré?

    Nous rencontrons de nombreux personnels à l’école de la République. Cependant, il est toujours compliqué de définir le rôle de chacun.

    L’association Dys-positif vous propose un résumé du rôle de chacun afin de mieux connaitre le personnel présent dans les écoles. Pour le second degré, vous pouvez vous rendre ici.

    1– Enseignant et le directeur.

    • Enseigne
    • Différencie son enseignement pour les élèves à besoins éducatifs particuliers.
    • Informe les parents des difficultés décelées
    • Informe le RASED
    • Le directeur assure la coordination entre les maîtres, anime l’équipe pédagogique, et veille au bon déroulement des enseignements.
    • Le directeur n’est pas le supérieur hiérarchique des enseignants.

    2- Enseignant spécialisé

    • Membre du RASED
    • Apporte une aide spécifique aux élèves en difficulté.
    • Peut intervenir en classe

    3- Psychologue scolaire

    • Préserve l’équilibre psychique de tous les élèves
    • Est présent lors des ESS
    • Membre du RASED
    • Evalue les élèves lors des orientations SEGPA
    • Aide à remplir le GEVASCO lors de la création du PPS.

    4- Enseignant référent

    • Chef d’orchestre lors de la réalisation d’un PPS entre l’école, la MDPH, les rééducateurs et les enseignants. Il organise les ESS et suit l’élève pendant toute sa scolarité.

    5- AVS et AESH

    • Les AVS :  recrutées sans diplôme exigé. Ils sont sous la tutelle du directeur.
    • L’AESH : détenteur d’un diplôme d’état.
    • AESH individuels (nbre d’heures d’accompagnement spécifiées par la MDPH.)
    • AESH mutualisés : affectés à plusieurs enfants, c’est l’école qui organise le temps de présence auprès de chaque enfant.
    • AESH co : dans les classes spécialisées (ULIS)

    6- Médecin scolaire

    • Dépiste les pathologies et les handicaps, les troubles du langage et des apprentissages.
    • Il ne soigne pas, il dépiste.
    • Il ne donne pas de traitement.
    • Il oriente vers des centres adaptés et peut repérer la maltraitance subie par les enfants.
    • Il adapte les aménagements aux examens et peut établir une dispense de sport au bac.

    7- Infirmière scolaire

    • Veille à la santé des élèves pendant leurs apprentissages scolaires.
    • Fait le lien entre le médecin scolaire, les parents et l’élève lors des aménagements scolaires pour le PPS.

    Quel est le rôle du personnel Education Nationale dans le second degré?

    Nous rencontrons de nombreux personnels dans les établissements scolaires mais nous ne connaissons pas toujours le rôle exact de chacun.

    L’association Dys-positif vous propose un résumé du rôle de certains acteurs de l’éducation.

    Cette liste des personnels n’est pas exhaustive. Ce sujet fera l’objet d’un prochain article où nous détaillerons toute la liste du personnel présent dans les établissements scolaires. Pour le 1er degré, vous pouvez vous rendre ici.

    1- Professeur

    • Enseigne une matière

    2- Le professeur principal

    • coordonne l’équipe pédagogique de la classe,
    • participe aux aménagements pédagogiques prévus dans le PAP, le PPRE ou le PPS
    • et c’est le premier contact entre les parents et l’élève.

    3- Psychologue de l’E.N

    • Préserve l’équilibre psychique de tous les élèves
    • Est présent lors des ESS
    • Participe à l’orientation scolaire et professionnelle.

    4- CPE

    • Conseille les élèves sur les difficultés scolaires et personnelles. Il assure le lien entre les familles et l’équipe pédagogique.

    5- AESH

    • L’AESH : détenteur d’un diplôme d’état.
    • AESH individuels : nombre d’heures d’accompagnement pour 1 élève.
    • AESH mutualisés : affectés à plusieurs enfants, c’est l’établissement qui organise le temps de présence auprès de chaque enfant. (Dans le cadre d’un PIAL)
    • AESH co : classes spécialisées (ULIS)

    6- Médecin de l’E.N

    • Dépiste les pathologies et les handicaps, les troubles du langage et des apprentissages.
    • Il ne soigne pas, il dépiste.
    • Il ne donne pas de traitement.
    • Il oriente vers des centres adaptés et peut repérer la maltraitance subie par les enfants.
    • Il adapte les aménagements aux examens et peut établir une dispense de sport au bac.

    7- Enseignant référent

    • Chef d’orchestre lors de la réalisation d’un PPS entre l’école, la MDPH, les rééducateurs et les enseignants. Il organise les ESS et suit l’élève pendant toute sa scolarité.

    8- Infirmière de l’E.N

    • Veille à la santé des élèves.
    • Fait le lien entre le médecin scolaire, les parents et l’élève lors des aménagements scolaires pour le PPS.

    9- Assistant(e) de service social

    • Lutte contre les inégalités et l’exclusion des élèves
    • Peut être le médiateur entre l’élève, sa famille et les membres de l’établissement.

Si votre question n'est pas listée ci-dessus, nous sommes à votre disposition via ce formulaire de contact :