Pour vous inscrire ou vous connecter : S'inscrire/Se connecter

Comment prendre soin de son cerveau

Notre cerveau a la faculté de fabriquer des neurones tout au long de notre vie. Pour cela, il est indispensable de l’entretenir, car la santé cérébrale est avant tout une question d’exercice. Maintenant que vous en savez plus sur le fonctionnement du cerveau, Dys-positif vous propose quelques pistes essentielles pour en prendre soin. 1- Bien

Double tâche

Les élèves Dys peinent à automatiser les compétences en lien direct avec leur trouble (lire/écrire/compter). Ils se retrouvent très fréquemment en situation de double tâche. Il leur est alors plus difficile de se concentrer sur les activités cognitives indispensables pour réussir telles que : planifier, comparer , raisonner… Reconnaître et anticiper ces situations de double tâche est

Les 5 types de mémoire

La mémoire rassemble les connaissances, les souvenirs et les savoir-faire. L’école utilise, alimente et renforce la mémoire. Elle est un préalable indispensable à la réflexion et à la projection dans le futur. Il est possible de distinguer deux formes de mémoire principales : la mémoire à court terme (mémoire de travail) et la mémoire à long

Les 4 piliers d’apprentissage

Les sciences cognitives ont identifié quatre facteurs principaux de réussite d’un apprentissage : l’attention, l’engagement actif, le retour d’information, et enfin, la consolidation. Dys-positif vous propose de détailler les étapes qui mènent à cette réussite. Nul doute qu’ainsi informé vous comprendrez mieux le parcours à  privilégier pour aider votre enfant ou vos élèves. 1- L’attention

Comment mémoriser durablement ?

Aborder les enjeux de l’apprentissage du point de vue neuroscientifique peut s’avérer intéressant pour les élèves dys. Ils pourront ainsi se construire une représentation mentale des étapes qui mènent à la mémorisation et à l’automatisation des compétences. Les ouvrages de Stanislas Deahene, Nicolas Houdé, ou encore Jane Nelsen viennent nous informer sur les pratiques enseignantes

Les gestes de bienveillance pour les Dys

Boris Cyrulnik, dans le tuteur de résilience, explique que l’enthousiasme de l’enseignant est la variable dont l’effet est le plus direct sur la motivation des élèves. Or, un élève motivé s’engage dans la tâche et accède plus facilement à la compréhension et à la réussite. Un enseignant enthousiaste accepte et identifie les difficultés potentielles de

Organisation du temps scolaire: temps de vigilance.

Récemment Dys-positif vous proposait des emplois du temps s’inspirant des dernières recherches en neurosciences et en chronobiologie. Nous avons été touchés par la culpabilité ressentie par certains parents qui pensaient mal faire ou faire moins que ce qu’ils devraient. En aucun cas il ne s’agissait de modèles, nous vous les proposions comme des outils  destinés