Troubles DYS et informatique : le rôle de l’ordinateur

trouble dys et informatiqueLe saviez-vous ? Ces génies informatiques, ceux-là mêmes qui créent des logiciels et qui développent des sites internet sont en majeure partie de grands dyslexiques. La raison est simple : ils retrouvent dans l’ordinateur un allié incontournable dans leur développement, car ils retrouvent dans celui-ci l’automatisme qui leur fait tant défaut.

Dyslexique, dysgraphique, dysorthographique, dyspraxique… Quel que soit le trouble dont souffre votre enfant, l’informatique peut lui être d’une grande aide. Découvrez pourquoi….

L’informatique, pour un aménagement plus efficace…

Handicapés par leurs troubles, les réelles capacités intellectuelles des enfants DYS sont rarement exploitées. Et le principe de l’aménagement, c’est justement de mettre en place des techniques qui leur permettent de contourner leurs nombreuses difficultés afin de leur permettre de suivre un cursus scolaire normal au moins égal à ceux de tous les élèves en général. Et l’ordinateur remplit ce rôle à la perfection !

Pour une évaluation selon les réelles compétences de l’enfant DYS

Le fait est qu’avec les outils dont on dispose pour faire travailler l’enfant DYS à ce jour, il est quasiment impossible de ne l’évaluer qu’à partir de ses facultés déficientes. Lorsque le dysgraphique rend un devoir, il est difficile de détecter ses réelles compétences à travers le document illisible qu’il rend. De même, il est rare que l’enseignant voie au-delà des fautes d’orthographe du dysorthographique lorsque celui-ci doit rendre une production écrite, même si le contenu du devoir répond dans l’ensemble aux consignes.

En utilisant un ordinateur, l’élève DYS ne rencontre plus les contraintes liées son trouble : le dysgraphique n’a plus à se concentrer sur les formes, le dyspraxique n’a plus à se préoccuper de la bonne tenue de son crayon, le dysorthographique n’a plus à se focaliser sur la manière dont il doit écrire un mot… L’enfant a enfin la possibilité de faire ses preuves, et pourra profiter d’une évaluation basée uniquement sur ses compétences réelles, non influencées par son trouble.

Pour réconcilier l’enfant DYS avec l’apprentissage

L’enfant DYS est souvent entraîné dans une spirale d’échec scolaire qui finit souvent par le dégouter entièrement de l’école et de tout ce qui s’y touche, de près ou de loin. Une fois débarrassé de toutes les contraintes qui on favorisé cet échec et dès lors que ses réelles capacités sont reconnues et appréciées, il pourra commencer à se réconcilier avec l’apprentissage.

Cette motivation nouvelle sera renforcée par la curiosité et l’attrait tout naturel que les enfants d’aujourd’hui ressentent vis-à-vis de tout ce qui est informatique. Avec un ordinateur, il sera certainement plus motivé, plus curieux et plus coopérant.

Trouble DYS et informatique : l’ordinateur, l’outil de compensation par excellence !

dys et ordinateurL’ordinateur compense l’automatisme qui fait défaut aux enfants souffrant de trouble de l’apprentissage, quel qu’il soit : l’écriture, la lecture, l’organisation des gestes, l’organisation du temps, la concentration, la mémoire… Il leur permet de lire, d’écrire, de tracer, de rédiger, mais également de mieux s’organiser, de mieux mémoriser…

L’ordinateur au service des dysgraphiques

Handicapé par son geste, l’écriture manuelle est un exercice éprouvant et fatigant pour l’enfant dysgraphique. Et cela a des répercussions dans toutes ses matières dans la mesure où il sera toujours amené à écrire, que cela soit en mathématiques, en géométrie ou en géographie. Qu’il soit amené à copier ou à produire, le résultat final sera toujours le même : un contenu illisible et certainement incomplet.

En utilisant un ordinateur, la déficience de ses gestes de motricité fine ne l’empêchera plus de copier rapidement et même de rédiger, car au lieu d’écrire manuellement et de prendre son temps à dessiner chaque lettre, l’enfant va dactylographier ! Fini également les ratures et les notes illisibles, car grâce à des logiciels de traitement de texte adaptés, il pourra effacer et corriger ses erreurs !

L’ordinateur au secours des dyslexiques, des dysphasiques et des dysorthographiques !

Aujourd’hui, plusieurs logiciels d’aide linguistiques ont été développés spécifiquement pour les enfants souffrant de trouble de l’apprentissage.

  • Pour le dyslexique, pour qui la lecture est une rude épreuve, il existe des logiciels qui permettent d’adapter la mise en page des textes (taille, police et interligne) pour faciliter au maximum la lecture à voix haute. Ainsi, si l’enfant doit lire un livre, il vous suffira de vous procurer l’exemplaire en format ebook pour l’adaptation, et en format audio pour l’aider à s’exercer.
  • Pour le dysorthographique, qui a le plus grand mal à mémoriser comment un mot doit être écrit, il existe aujourd’hui des logiciels de traitement de texte qui vont repérer ses fautes et l’aider à les corriger.
  • Pour le dysphasique, qui a du mal à trouver ses mots, des logiciels favorisant la communication avec image à l’appui ont été également développés.

Vous trouverez quelques exemples de logiciels et d’applications destinées aux enfants DYS dans cet article : « Lecture pour dyslexique : le numérique intervient ! »

Trouble DYS et informatique : quel ordinateur pour un enfant DYS ?

application pour dyslexiqueEn effet, vous ne pourrez pas utiliser n’importe quel ordinateur et n’importe quels logiciels. Pour un aménagement réussi, vous devrez vous conformer aux indications de l’orthophoniste ou de l’ergothérapeute qui a consulté votre enfant.

Dès lors que vous aurez obtenu une ordonnance confirmant le passage au clavier ainsi que les logiciels recommandés, renseignez-vous sur le prix de ces derniers et déposez une « demande de matériel pédagogique » auprès de la MDPH. La Maison Départementale pour les Personnes Handicapées étudiera votre requête en Commission. Si elle est acceptée, vous pourrez récupérer l’ordinateur ainsi que les logiciels indiqués à la direction des services départementaux de l’éducation nationale.

La dyslexie concerne 200 000 enfants dans le système scolaire français. C’est pour aider l’enfant dyslexique dans son apprentissage à l’école, que Denis Masson a créé l’Ordyslexie : un ordinateur hybride – PC et tablette – spécialement adapté à l’enseignement. Véritable cartable numérique, la solution fonctionne sous Windows et repose sur Microsoft OneNote. Simple, puissant et accessible, l’Ordyslexie aide l’enfant dyslexique et lui redonne confiance.