Mélodys, une solution pour les troubles dys

Mélodys®, La musique à l’aide des troubles d’apprentissages

Votre enfant souffre d’un trouble dys, d’un trouble de l’attention, ou de troubles du spectre autistique, et souhaite faire de la musique. Les interrogations fusent alors dans votre esprit : Pourrai-je l’inscrire au Conservatoire, ou dans une école de musique ? Pourra-t-il choisir l’instrument qu’il veut jouer ? Le solfège ne risque-t-il pas de le mettre en échec ? Les professeurs de musique seront-ils formés ?

Autant de questions qui peuvent vous dissuader de vous lancer dans cette nouvelle aventure. Et pourtant ? Savez-vous que la pratique d’un instrument de musique est bénéfique aux troubles dys, qu’elle développe l’attention, et qu’elle augmente les potentiels d’apprentissages dans tous les domaines ? Des chercheurs l’ont prouvé, et les neurosciences sont en pleine expansion dans ce domaine.

Concrètement, votre enfant a tout intérêt à faire de la musique. Mais pour cela, il est en effet préférable que l’enseignant soit formé et informé. Avec un programme adapté, l’enfant pourra non seulement éviter les difficultés au moment d’écrire la musique, de la lire, de coordonner certains gestes sur l’instrument, etc. Mais il accèdera également à un véritable soutien dans sa rééducation.

La méthode Mélodys®, conçue par la pianiste pédagogue Alice Dormoy il y a une dizaine d’année, a ensuite vu se développer un volet de rééducation orthophonique par la musique, développé par Céline Commeiras. L’ensemble étant suivi par des recherches en neurosciences notamment dirigées par le Pr Michel Habib.

Cette méthode comprend donc deux volets :

  1. un volet rééducation par la musique. La musique est un nouvel outil de rééducation utilisé par les orthophonistes.
  2. un volet pédagogie. Les professeurs de musique adaptent leurs cours aux troubles en question et soutiennent la rééducation.

Dans cette dernière lignée, une partie de la méthode est même reprise en prévention de l’échec scolaire avec un programme musical spécifique pour les maternelles et CP.

Revenons au cours de musique :

L’enseignant peut donc aider l’enfant à apprendre un instrument en utilisant des stratégies bien définies :

– favoriser l’expérimentation avant la théorie

– intégrer des activités multi-sensorielles aux situations d’apprentissages « habituelles »

– renforcer la perception des sons du langage en musique

– développer la perception fine en musique pour renforcer les capacités de traitement phonologique

– découper l’accès à la musique écrite en étapes, avec des pré-notations et exercices renforçant l’écrit, la conscience du déroulement temporel, le plaisir de lire et d’écrire, la spatialisation, la concentration.

– favoriser la pratique rythmique et l’initiation dansée, pour développer l’acquisition de la pulsation, le sens rythmique, la mémoire, la motricité.

L’association Mélodys a pour mission de sensibiliser les professeurs de musique aux troubles dys.

 

Retrouvez ces prochaines semaines la cartographie + fiche signalétique des intervenants Mélodys partout en France