Dyscalculie symptômes : les signaux d’alerte!

symptômes dyscalculieEtant un trouble d’apprentissage du nombre et du calcul, la dyscalculie peut toucher spécifiquement tous les enfants, comme les enfants autistes, quels que soient leurs niveaux d’intelligence. Il s’agit d’un trouble neurodeveloppemental. Les plus concernés sont entre autres les filles par rapport aux garçons. Les victimes rencontrent des difficultés à comprendre et à utiliser les nombres.

Différente de l’acalculie qui est suite d’une lésion cérébrale due à un traumatisme, la dyscalculie se retrouve chez des enfants vivant dans un environnement familial et social normal, et qui ont des résultats scolaires normaux. Les lésions responsables de cette pathologie touchent la région pariétale gauche alors que celle-ci joue un rôle important dans le traitement des nombres. Ces lésions peuvent même entrainer un syndrome de Gerstmann qui est caractérisé par la perte du sens des nombres, de l’espace, de l’écriture et des doigts.

Dyscalculie symptômes: les signaux alarmants

Si votre enfant a des difficultés à évaluer de petite quantité, à dénombrer, à écrire les chiffres ou à lire des nombres, méfiez-vous car il se peut qu’il soit atteint de la dyscalculie. Un enfant dyscalculique n’arrive pas à lire une suite de nombres, à mémoriser les numéros de téléphone et à comprendre le sens des nombres. Par exemple, il ne sait pas évaluer qui est le plus grand ou le plus petit entre deux chiffres ou deux nombres.

Le pire dans tout cela, c’est qu’il ne réussit pas à faire un simple calcul du type 5-2 ; 3+2, et ce que ce soit en calcul mental ou en écrit. Les enfants touchés par le trouble est incapable de mémoriser les tables d’addition et de multiplication, voire ils ne savent pas distinguer les différents symboles, tels que +, -, x ou /. Si la dyscalculie n’est pas traitée à temps, il se peut qu’elle persiste à l’âge adulte.

À cet égard, cela va poser de grands et de nombreux problèmes au quotidien. La personne ne sait pas mesurer les distances et les poids, s’orienter, comprendre les prix, mais aussi lire les dates et heures sur une montre analogique. Ces difficultés risquent de durer longtemps. Comme il est bien plus facile de juger, on dit souvent que les personnes dyscalculiques sont nulles en mathématiques. Attention,  elles sont peut-être mauvaises en calcul, mais douées en géométrie et en physique.

Comment diagnostiquer la dyscalculie ?

traitement dyscalculieLa dyscalculie est difficile à repérer. Si vous remarquez quelques-uns de ces symptômes chez votre enfant, n’hésitez surtout pas à l’emmener chez un orthophoniste ou un neuropsychologue. L’évaluation du trouble se déroule dans un centre d’évaluation neuropsychologique et d’orientation pédagogique ou le CENOP.

L’opération consiste à mesurer le potentiel intellectuel, les capacités d’attention et de mémorisation, le raisonnement, le langage, puis les capacités dans le domaine de l’arithmétique et des mathématiques. Après avoir évalué l’enfant, l’orthophoniste soutient l’enfant dans son cheminement scolaire en faisant des recommandations. Ce professionnel de la santé joue un rôle de prévention. Il diagnostique, traite et rééduque le trouble de l’enfant. Le nombre et la durée des séances dépendront du trouble à rééduquer, s’il est isolé ou non.

Dyscalculie symptômes : le traitement

Malheureusement, il n’existe pas vraiment de traitement de la dyscalculie. Le seul moyen d’aider l’enfant à surpasser cette épreuve est le bilan neuropsychologique et le traitement orthophonique. Celui-ci dure 3 ans. Il s’agit d’une rééducation qui suit les étapes d’acquisition du calcul. Ces enfants peuvent suivre des séances d’une vingtaine de minutes par semaine.

Cela les aide à mieux comprendre les chiffres et les opérations de comptage. Son but est de trouver une méthode d’apprentissage adaptée à chaque enfant. C’est là que les orthopédagogues entre en scène. Ils ont pour rôle de fournir aux enfants dyscalculiques des outils qui lui permettront d’être indépendant, d’où la création d’un logiciel d’entrainement par l’INSERM ou l’Institut national de la sécurité et de la recherche médicale.

Le programme contient des activités ludiques comme le jeu de l’oie et des tâches répétitives. Grâce à ce programme, vous allez voir l’évolution de votre enfant au bout d’un mois. Pour ce faire, l’enfant doit s’entraîner avec ce programme à peu près une demi-heure par jour. Le devoir des personnes qui les entourent serait de les bien accueillir dans la vie sociale afin qu’ils réussissent vite à surmonter leurs difficultés.

Dyscalculie et calcul mental

Un quart d’heure de calcul mental par jour pour aider un élève dyscalculique.

Rituel Top chrono – Calcul mental pour le cp, ce1, ce2, cm1, cm2

 

Des problèmes en maths ? Ce n’est pas forcément une dyscalculie !

Sachez que tout problème en mathématiques n’est pas toujours un trouble d’apprentissage ou une dyscalculie. Si les difficultés d’apprentissage risquent de nuire à l’évolution, à l’estime de soi et aux relations de l’enfant avec les autres, là il est important de découvrir la nature et l’origine.

appréhender dysphasieElles peuvent être d’origine psychologique, cognitif ou psychomoteur. Les difficultés d’apprentissage désignent une détérioration des performances scolaires. Elles constituent des obstacles à l’apprentissage qui sont temporaires, contrairement aux troubles d’apprentissage qui sont persistants et permanents. Les troubles ne sont pas liés à des facteurs socioaffectifs ou à l’intelligence alors que les difficultés d’apprentissage peuvent bien être liées à ces facteurs.

Elles peuvent aussi être les causes d’un deuil, de difficultés économiques, de l’anxiété ou bien des difficultés ou des faits divers que la personne peut vivre. Si vous n’arrivez pas à distinguer les difficultés d’apprentissage aux troubles d’apprentissage, voici quelques signes qui peuvent vous aider :

  • L’enfant n’atteint pas les exigences académiques
  • L’enfant atteint les exigences académiques, mais il doit fournir beaucoup de travail et plus d’efforts
  • L’enfant a des problèmes de comportement et des problèmes affectifs

Si votre enfant a des difficultés d’apprentissage et qu’il présente tous ces signes ou quelques-uns d’entre eux seulement, vous devez l’aider en lui donnant tout ce dont il a besoin en termes d’affection pour se sentir bien à la maison comme à l’école. Ici, il est fortement déconseillé de parler de problème financier devant les enfants qui ont des difficultés d’apprentissage, car cela ne peut qu’aggraver la situation. Ils doivent vivre dans un environnement calme où ils peuvent apprendre leurs leçons en toute tranquillité et dans de bonne condition. Evitez également de vous disputer devant vos enfants.

Nos dossiers DYSCALCULIE



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous consentez à l’utilisation de cookies. En savoir plus

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close