CM1 – 4ème primaire – Cahiers de vacances DYS à imprimer


Facebooktwitterpinterest

Cahiers de vacances DYS à imprimer pour les élèves en difficulté.

CM1 vers le CM2 – Equivalence pays francophones: 4ème primaire vers 5ème primaire

Enfin un cahier de vacances sous forme de fiches que les élèves en difficulté, prendront plaisir à finir en travaillant seulement 10 minutes par jour!

Cahier de vacances avec adaptation: dyslexie, dyspraxie, dysorthographie… très utile aussi pour les élèves en difficultés scolaires même sans trouble des apprentissages »

Comment aider un élève dyslexique, dysorthographique, dysgraphique, dysphasique, dyspraxique ? Vous allez pouvoir l’aider pendant les vacances et lui faire réviser le programme de français.

Comment lui faire aimer les révisions pendant les vacances ?

Les cahiers de vacances ne sont pas adaptés aux élèves en difficulté tant dans la forme que dans le contenu. Nous vous présentons aujourd’hui une nouvelle approche de cahiers de vacances.

En 10 minutes par jour seulement, l’élève revoit en 6 semaines l’ensemble du programme de français du CM1 . Toutes les compétences vues en une phrase par jour et en autonomie.

« Tout le programme en dys minutes / jour »

Petit guide à l’usage des parents

Ce cahier de vacances est né de la volonté de rendre le plus agréable possible ces petits moments de « révisions » durant les grandes vacances qui mènent d’une classe à une autre. Force est de constater que peu d’enfants apprécient d’avoir à délaisser leur temps libre enfin retrouvé pour replonger dans les méandres d’un vocabulaire scolaire.

Qu’ont-ils de nouveau ?

  • Chaque compétence est revue chaque jour.
  • Toutes les consignes s’appliquent à la même phrase bandeau. L’objectif est d’éviter un éparpillement hors contexte et de faire comprendre aux élèves que toutes leurs connaissances grammaticales, orthographiques et autres peuvent se rapporter à une seule phrase.
  • Un choix des compétences plus pertinents pour éviter la surcharge cognitive : parmi toutes les compétences apparaissant sur le livret de votre enfant peut–être remarquerez-vous que certaines n’apparaissent parmi celles travaillées dans ces cahiers de vacances. Un tri a été fait parmi les compétences exigées en fin de cycle ou de niveau. Nous avons opté pour proposer une récurrence de celles qui sont généralement les plus « oubliées » pendant les vacances, dont le vocabulaire spécifique est difficile à mémoriser ou encore celles qui sont considérées comme acquises dans la classe supérieure et ne le sont souvent pas encore totalement.

 

En quoi sont-ils adaptés aux dys ?
  • Une structure régulière POUR GAGNER DU TEMPS et rassurer.
  • Des pictogrammes consignes pour plus de clarté et moins de temps à déchiffrer le sens caché des consignes.
  • Très peu d’écrit (moins rébarbatifs et plus rapide).
  • Choix de la police (sans empattements), de l’interligne (1.5) et du nombre d’items (20 maximum répartis en 4 catégories).
  • Limitation du temps de passation pour éviter la fatigue et les conflits.

 

Conseils de passation 

Le temps imparti à ces cahiers de vacances doit être réfléchi et défini avec l’enfant pour essayer de s’y tenir : « Je te propose de revoir chaque jour, pendant 10 minutes, les exercices les plus importants de ton année scolaire. A quel moment penses-tu qu’il serait intéressant de les faire ? »

Nous savons que l’organisation des journées en vacances peut être très aléatoire et, pour les avoir testés durant des vacances, il semble que le matin, juste après le déjeuner (l’enfant ne sort pas de table) soit le plus « accepté ». A vous de voir ce qui convient le plus à vous et à votre enfant.

Le matériel :

Prévoyez une trousse avec tout le nécessaire pour qu’il n’y ait pas d’escapade pour aller chercher un stylo ou une gomme.

surligneur, stylo rouge, stylo vert, stylo bleu, stylo noir, crayon gris, gomme, règle

 Les pictogrammes :

Le déroulement :

Les consignes choisies réduisent l’écrit au minimum. Cependant si l’écriture est trop problématique, génère des angoisses ou pourrait gêner la compréhension la réponse ou la validation de la consigne, n’hésitez pas à jouer le scripteur de votre enfant.

De la même façon, la lecture de la phrase bandeau ou des consignes peut être pris en charge par le parent pour des enfants faibles lecteurs.

En cas d’oubli des notions élémentaires, un mémo leçons simple est à votre disposition.

Facebooktwitterpinterest

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous consentez à l’utilisation de cookies. En savoir plus

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer